Publié

Relations tenduesCaracas expulse trois diplomates américains pour sabotage

La chargée d'affaires des Etats-Unis au Venezuela et deux autres diplomates américains sont accusés d'encourager «des actes de sabotage». Ils sont priés de quitter le pays dans les 48 heures.

L'ambassade américaine à Caracas.

L'ambassade américaine à Caracas.

Keystone

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé lundi l'expulsion de la chargée d'affaires des Etats-Unis au Venezuela et de deux autres diplomates américains, accusés d'encourager «des actes de sabotage» dans le pays. Ils ont 48 heures pour quitter le pays.

La chargée d'affaires est la diplomate américaine de plus haut rang au Venezuela, où les Etats-Unis n'ont pas d'ambassadeur.

Dans une allocution télévisée, Nicolas Maduro a déclaré que les trois diplomates étaient surveillés depuis des mois. «Nous avons repéré un groupe de responsables de l'ambassade des Etats-Unis qui se consacraient à des rencontres avec l'extrême droite et au financement et à l'encouragement d'actes de sabotage contre le système électrique et l'économie», a-t-il dit.

«J'ai la preuve là entre mes mains», a-t-il ajouté en lançant: «'Yankees Go Home'! Sortez du Venezuela! Sortez d'ici! Je me fiche des actions du gouvernement de Barack Obama.»

«De la fumée»

Réagissant à ces expulsions, le chef de l'opposition, Henrique Capriles, a déclaré que personne ne croyait aux «fausses alertes» lancées par la présidence.

«Ce n'est que de la fumée pour cacher le fait qu'il ne sait pas diriger le pays», a dit le battu de la présidentielle organisée en avril pour désigner le successeur du président Hugo Chavez, mort le 5 mars.

Il y a six mois, Nicolas Maduro avait déjà expulsé deux attachés militaires américains peu avant d'annoncer la mort d'Hugo Chavez des suites d'un cancer.

Il a également laissé entendre que la mort de son mentor pourrait avoir été causée par ses ennemis, dont les Etats-Unis, une accusation qualifiée d'absurde par Washington.

Washington expulse aussi en signe de représailles

Le Venezuela a indiqué mardi soir que les Etats-Unis avai ent expulsé son chargé d’affaires à Washington, une information immédiatement confirmée par les autorités américaines. Il s’agit d’un geste de représailles après l’expulsion des trois diplomates américains de l’ambassade des Etats-Unis à Caracas.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!