10.11.2018 à 08:30

FootballCarlitos: «Pour moi, c’est la m…»

Carlitos, qui n’a plus joué depuis dix semaines, manque énormément au FC Sion. Touché au genou gauche, le Portugais a entamé une course contre le temps pour retrouver sa forme printanière.

par
Nicolas Jacquier, Martigny
Carlitos vendredi à l'entraînement du FC Sion.

Carlitos vendredi à l'entraînement du FC Sion.

N.Jr

Reverra-t-on bientôt Carlitos sous le maillot du FC Sion? C’est bien évidemment le souhait de tous les supporters de Tourbillon et celui, en premier lieu aussi, de Murat Yakin. Mais rien n’indique que l’attaquant portugais retrouve l’intégralité de ses moyens physiques dans un délai raisonnable – ce pourrait être au plus tôt après la pause hivernale. Les plus pessimistes en sont même à estimer que sa carrière se terminera sans que l’on ne revoie le No 10 en action.

Voici plusieurs mois que Carlitos (36 ans) souffre d’une inflammation chronique au genou gauche. «Même si cela va beaucoup mieux, j’ai toujours un peu mal, nous a-t-il confié ce matin. Pour moi, c’est la m… C’est compliqué de ne pas être utile à l’équipe. Ce que j’aime, c’est jouer. Seul le temps pourra guérir ma blessure.»

Après avoir disputé quatre matches en début de championnat mais aucun dans leur intégralité, Carlitos n’a plus été aligné depuis une dernière apparition contre Young Boys (défaite 0-3) le 1er septembre à Sion. «J’ai sans doute eu le tort de jouer en étant déjà un peu blessé. Depuis la préparation estivale, il y a eu une accumulation de charges. Cela n’a fait qu’aggraver le problème.»

Sion souffre aujourd’hui grandement de son absence, notamment au niveau créatif. On se souvient que Carlitos avait fortement contribué au maintien du club valaisan la saison dernière en se faisant l’auteur d’un printemps flamboyant. Il avait notamment signé un doublé décisif contre Lausanne le 8 avril.

Petit événement sur le long chemin de la complète guérison, Carlitos a pu trottiner ce vendredi, ce qu’il a fait en alignant quelques tours de terrain à l’écart de ses camarades. «J’espère revenir le plus vite possible. Mais je sais que cela va prendre du temps. Je sais aussi que l'on va réussir à s'en sortir.» Après avoir énormément sollicité son corps et beaucoup donné, le Portugais est parvenu à l’automne de sa carrière. La vérité, c’est qu’il manque pourtant terriblement au FC Sion. Tant il est vrai que le club valaisan n’en serait pas là s’il avait pu compter sur un Carlitos au meilleur de sa forme.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!