12.02.2019 à 14:34

Carlo Janka dénonce une «ambiance mortelle»

Ski alpin

Le Grison a lancé un pavé dans la mare aux Mondiaux d'Are. Selon lui, le problème, c'est la vie de groupe.

par
Simon Meier
La tête des mauvais jours. Carlo Janka trouve qu'il n'y a aucun esprit d'équipe chez les Suisses.

La tête des mauvais jours. Carlo Janka trouve qu'il n'y a aucun esprit d'équipe chez les Suisses.

Keystone

Était-ce un simple accès de mauvaise humeur, parce que Carlo Janka n’est pas dans la forme dont il rêve? Ou y a-t-il vraiment une sale ambiance au sein de l’équipe de Suisse masculine de ski alpin? Toujours est-il que le Grison, décevant 18e du combiné des Mondiaux d’Are lundi, après avoir été le triste 35e de la descente samedi, a jeté un gros pavé dans la mare.

«Il n’y a aucune émotion au sein de l’équipe, l’ambiance est mortelle, a lâché le champion olympique de géant 2010, cité par Blick. Les Norvégiens évoluent dans une super atmosphère. De notre côté, nous n’avons malheureusement pas la cohésion nécessaire afin d’avoir du succès en tant qu’équipe. La communication est aussi très mauvaise. Lors de ces Mondiaux par exemple, beaucoup d’athlètes ne savaient pas pour quelles épreuves ils entraient en ligne de compte.»

Concernant l’ambiance au sein de l’équipe, Andi Evers, responsable du groupe descente, repousse l’accusation: «Je pense que Carlo a effectué ces déclarations sous le coup de la déception, a-t-il estimé. Naturellement, quand on gagne une médaille après l’autre lors de Mondiaux, l’atmosphère est meilleure que lorsque nos descendeurs se retrouvent hors du podium.»

Bombe désamorcée? Pas complètement puisque Sandro Viletta, qui avait pris sa retraite en décembre dernier, en a rajouté une couche dans la foulée: «Je ne peux pas parler de l’ambiance actuelle, puisque je ne suis plus dans l’équipe, a déclaré l’autre Grison, toujours cité par Blick. Mais je peux vous confirmer que, ces dernières années, j’ai souvent été confronté à un manque d’harmonie et à la formation de petits groupes au sein de l’équipe.»

Voilà qui est dit. Les choses devront sans doute être remises à plat à l’issue des joutes suédoises. Et plus il y aura de médailles gagnées au moment de se mettre à table, moins l’ambiance sera lourde.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!