Ski alpin – Carlo Janka en 10 moments
Publié

Ski alpinCarlo Janka en 10 moments

Le Grison, qui prendra sa retraite samedi à Wengen, a apporté médailles, trophées et podiums à la Suisse. Florilège.

La plus belle médaille de Carlo Janka a été conquise aux JO de Vancouver en 2010.

La plus belle médaille de Carlo Janka a été conquise aux JO de Vancouver en 2010.

imago sportfotodienst

Champion olympique

Géant à Vancouver.

Géant à Vancouver.

imago/Sammy Minkoff

Le 23 février 2010, lors des Jeux de Vancouver, il devient champion olympique de géant. Sur la piste de Whistler, il prend le meilleur sur deux Norvégiens, Kjetil Jansrud et Aksel Lund Svindal. En carrière, il s’aligne dans huit autres courses lors de trois JO, mais ne parvient pas à se hisser sur un podium.

Un grand globe

Avec Linsdey Vonn, lauréate du classement général chez les dames.

Avec Linsdey Vonn, lauréate du classement général chez les dames.

imago sportfotodienst

Il est le dernier Suisse à avoir remporté le classement général de la Coupe du monde. Au terme de la saison 2009-2010, il soulève le prestigieux trophée et est entouré de l’Autrichien Benjamin Raich et du Neuchâtelois Didier Cuche sur le podium.

Deux petits globes

Vainqueur du combiné de Wengen en 2015.

Vainqueur du combiné de Wengen en 2015.

imago/GEPA pictures

En 2009 et en 2015, Carlo Janka s’adjuge le trophée de roi du combiné.

Un titre mondial

En 2009, avec ses deux médailles décrochées en Mondiaux et son globe du combiné.

En 2009, avec ses deux médailles décrochées en Mondiaux et son globe du combiné.

imago/Sammy Minkoff

En 2009, aux Championnats du monde de Val d’Isère, il se pare d’or en géant et de bronze en descente. Il prendra part à six autres Mondiaux sans réussir à garnir sa collection de médailles.

Onze victoires

Un habitué aux honneurs, comme ici à Kitzbühel en 2016 où Arnold Scharzenegger s’est imiscé sur la boîte.

Un habitué aux honneurs, comme ici à Kitzbühel en 2016 où Arnold Scharzenegger s’est imiscé sur la boîte.

imago/Eibner Europa

En Coupe du monde, le Grison accède à 28 podiums, dont 11 fois à la plus haute marche. Son palmarès de victoires comprend quatre géants, trois descentes, trois combinés et un Super G.

Premier podium

Lake Louise, où tout a commencé.

Lake Louise, où tout a commencé.

imago/Sammy Minkoff

Le 29 novembre 2008, il termine 2e de la descente de Lake Louise derrière l’Italien Peter Fill. Il porte le dossard No 65.

Premier succès

Carlo Janka en 2008.

Carlo Janka en 2008.

imago sportfotodienst

Le 13 février 2008, il écrit son nom au palmarès du géant de Val d’Isère. Il porte le dossard No 22.

Dernier succès

La dernière de ses onze victoires en Coupe du monde.

La dernière de ses onze victoires en Coupe du monde.

imago images/ZUMA Wire

Le 7 février 2016, il se montre le plus rapide sur le Super G de Jeongseon, en Corée du Sud.

Dernier podium

Le dernier de ses 28 podiums en Coupe du monde.

Le dernier de ses 28 podiums en Coupe du monde.

imago images/Eibner Europa

Le 7 mars 2020, il termine troisième de la descente de Kvitfjell derrière l’Autrichien Mathias Mayer et le Norvégien Aleksander Kilde.

285

Un geste qu’on ne reverra plus.

Un geste qu’on ne reverra plus.

imago/Eibner Europa

C’est le nombre de courses de Coupe du monde auquel Carlo Janka a pris part depuis ses débuts en 2005.

(Sport-Center)

Votre opinion