Tennis: Carlos Alcaraz est désormais le 6e joueur mondial
Publié

TennisCarlos Alcaraz est désormais le 6e joueur mondial

Le jeune Espagnol a gagné trois rangs au classement ATP publié ce lundi. Du côté de la WTA, la Polonaise Iga Swiatek tient bon.

par
AFP/R. Ty
Le monde du tennis devrait bientôt appartenir à Carlos Alcaraz.

Le monde du tennis devrait bientôt appartenir à Carlos Alcaraz.

AFP

L’Espagnol Carlos Alcaraz, 19 ans, victorieux dimanche du Masters 1000 de Madrid, a gagné trois places et pointe au 6e rang du classement ATP du tennis mondial, lundi, à deux semaines du début de Roland-Garros (22 mai – 5 juin).

Après avoir dominé Rafael Nadal, vendredi en quart de finale, puis Novak Djokovic, le N.1 mondial, samedi en demi-finale, le jeune homme a pulvérisé Alexander Zverev en finale dimanche, en une heure tout rond.

C’est son quatrième trophée de l’année, après l’ATP 500 de Rio en février, le Masters 1000 de Miami – le premier de sa carrière – et l’ATP 500 de Barcelone la semaine dernière. Gêné au niveau d’une cheville, il va faire l’impasse sur le tournoi de Rome pour mieux préparer Roland-Garros.

Il n’y a aucun changement cette semaine dans le Top 5, toujours dominé par Djokovic, mais juste derrière Alcaraz, Andrey Rublev gagne une place pour pointer au 7e rang, le Canadien Felix Augier-Aliassime aussi (9e), alors que Matteo Berrettini en perd deux (8e) et Casper Ruud trois (10e).

Du côté suisse, Roger Federer, toujours à l’arrêt, a perdu 5 places. Il pointe au 46e rang. Henri Laaksonen a pour sa part rétrogradé de quatre places (97e), alors que Stan Wawrinka, qui chute de 115 places, n’est plus que 361e.

WTA: Jabeur monte dans la hiérarchie

Du côté féminin, la Polonaise Iga Swiatek est toujours No 1 mondiale, après une semaine de repos (épaule droite blessée) pendant laquelle la Tunisienne Ons Jabeur, titrée samedi à Madrid, a retrouvé la place de 7e joueuse mondiale qu’elle avait déjà occupée en novembre dernier.

Toutes les positions ont changé dans le Top 15, sauf une, celle de Swiatek dont la dauphine est à nouveau la Tchèque Barbora Krejcikova. L’intérim de l’Espagnole Paula Badosa n’a duré qu’une semaine et Swiatek, intouchable cette année, a toujours 2000 points d’avance.

La Saint-Galloise Belinda Bencic a pour sa part perdu une place pour désormais figurer au 14e rang de la hiérarchie, alors que la Biennoise Jil Teichmann, demi-finaliste à Madrid, fait son apparition dans le Top-30 pour la première fois de sa carrière (29e).

Les classements

Votre opinion