Publié

Zurich«Carlos» restera provisoirement derrière les barreaux

Le Tribunal fédéral a écarté une requête d'effet suspensif déposée par le jeune délinquant mineur «Carlos» dont les conditions d'incarcération ont fait scandale au-delà du canton de Zurich.

1 / 25
Le tribunal de district de Zurich a reconnu coupable de tentative de lésion corporelle grave le jeune «Carlos». Il est condamné à 18 mois de prison. (lundi 6 mars 2017)

Le tribunal de district de Zurich a reconnu coupable de tentative de lésion corporelle grave le jeune «Carlos». Il est condamné à 18 mois de prison. (lundi 6 mars 2017)

Keystone
«Carlos» a été condamné vendredi 28 août à une peine pécuniaire pour dommages à la propriété par le tribunal de district de Dietikon . Il écope de 33 jours-amende à 30 francs. (Vendredi 28 août 2015)

«Carlos» a été condamné vendredi 28 août à une peine pécuniaire pour dommages à la propriété par le tribunal de district de Dietikon . Il écope de 33 jours-amende à 30 francs. (Vendredi 28 août 2015)

Keystone
«Carlos» à son arrivée au  tribunal de district de Dietikon (ZH).  (Vendredi 28 août 2015)

«Carlos» à son arrivée au tribunal de district de Dietikon (ZH). (Vendredi 28 août 2015)

Keystone

Le jeune délinquant «Carlos» devra provisoirement s'accommoder de son transfert dans une prison de Dietikon (ZH).

Le Tribunal fédéral (TF) a écarté une requête d'effet suspensif de ce jeune homme de 17 ans dont les conditions d'incarcération ont fait scandale.

Par mesure de sécurité

Fin août, un procureur des mineurs avait ordonné le transfert du délinquant en prison. La décision avait été prise pour des raisons de sécurité, afin de le protéger des médias et des curieux.

Opposé à ce changement, «Carlos» avait recouru au Tribunal cantonal de Zurich. Il avait demandé parallèlement l'effet suspensif, qui lui a été refusé, tant par la justice zurichoise que par le TF.

Son recours reste encore pendant devant le Tribunal cantonal. L'affaire «Carlos» avait été révélée il y a plus de deux semaines par un reportage de la télévision alémanique SRF.

Logé dans un appartement de quatre pièces et demie, le jeune délinquant multirécidiviste bénéficiait de cours d'entraînements quotidiens de boxe thaïe et d'un accompagnement 24 heures sur 24.

Au total, le coût de son encadrement, y compris la location de l'appartement de quatre pièces et demie où il était placé, excédait le montant de 29'000 francs par mois.

(ats)

Votre opinion