14.07.2017 à 18:13

AthlétismeCaroline Agnou est championne d'Europe

La Biennoise Caroline Agnou a décroché l'or et fait voler en éclats le record de Suisse d'heptathlon aux championnats d'Europe M23 à Bydgoszcz en Pologne.

par
ATS/Lematin.ch
Caroline Agnou est championne d'Europe d'heptatlon chez les moins de 23 ans.

Caroline Agnou est championne d'Europe d'heptatlon chez les moins de 23 ans.

Twitter: EuroAthletics

Caroline Agnou a connu deux journées de rêve à l'heptathlon des Championnats d'Europe M23 à Bydgoszcz (POL). La Biennoise a décroché l'or et fait voler en éclats le record de Suisse absolu (élite) avec un total de 6330 pts, devenant la deuxième athlète suisse couronnée à ces joutes, en dix éditions.

L'athlète d'Evilard, âgée de 21 ans, a battu pas moins de cinq meilleures marques personnelles en deux jours, dont celles vendredi à la longueur (6m36) et sur 800 m (2'16''06 avec un grand sourire au départ). Elle a dominé la compétition avec une centaine de points d'avance. Ce succès survient deux ans après son titre européen juniors (M20).

Le précédent record de Suisse appartenait à Géraldine Ruckstuhl, qui avait battu en mai dernier avec 6291 pts une meilleure marque nationale (celle de Corinne Schneider en 1985) qui avait tenu durant 32 ans.

Caroline Agnou est entraînée par son père Ousman et par Adrian Rothenbühler. Elle a signé en Pologne un retour fracassant, après avoir vu son année 2016 gâchée par une déchirure à une cuisse l'ayant empêchée de jouer ses chances pour les JO de Rio. Et le début de cette saison 2017 n'avait pas été fameux non plus: «Elle a souffert d'une élongation mais surtout d'un blocage psychologique. Il a fallu dénouer tout ça pour qu'elle reprenne confiance en elle», explique au téléphone depuis Bydgoszcz son papa-entraîneur-psychologue.

«Ellen (Sprunger) la tire en vitesse»

L'athlète avait bien caché son jeu, affirmant viser environ 6000 pts. Elle en obtient finalement 300 de plus et se qualifie pour les Mondiaux de Londres dans trois semaines, tout en battant sa meilleure marque personnelle de plus de 200 pts. Elle le doit notamment à ses importants progrès en vitesse (24''36 sur 200 m jeudi) et en résistance, elle qui brillait déjà dans les lancers. «Pour la vitesse, c'est Ellen qui la tire», glisse Ousman Agnou, en référence à Ellen Sprunger, sprinteuse et heptathlonienne. Les deux jeunes femmes s'entraînent régulièrement ensemble, à Berne ou à Macolin. Avec ce résultat, l'étudiante en sciences de la communication et des médias de l'Université de Fribourg se hisse au 14e rang de la hiérarchie mondiale (toutes catégories d'âge) en 2017. Parmi ce top 15, elle est la plus jeune.

Caroline Agnou est sacrée deux ans après Noemi Zbären sur 100 m haies à Tallinn. Ce sont les deux seules athlètes suisses à avoir décroché un titre chez les espoirs (M23). André Bucher, notamment, avait obtenu l'argent en 1997 sur 800 m, tout comme Marcel Schelbert la même année sur 400 m haies.

Ce sacre illustre les importants progrès de la relève helvétique (des M18 aux M23), qui amasse les médailles depuis trois à quatre ans. Ces succès commencent à porter leurs fruits en élite. Et ce n'est sans doute pas fini: Sarah Atcho a signé vendredi le meilleur temps des séries du 200 m (22''96) et Dany Brand le 3e de celles du 400 m haies (50''45).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!