10.11.2020 à 10:19

SuisseCarte de voeux musicale pour les accidentés

La Suva lance une nouvelle campagne avec une carte de voeux en musique pour soutenir le moral des personnes accidentées et de leur entourage.

La réinsertion a été réussie pour plus de 3500 victimes d’accidents graves.

La réinsertion a été réussie pour plus de 3500 victimes d’accidents graves.

Suva

Plus de 3500 victimes d’accidents graves ont pu réintégrer le monde du travail en 2019 avec l’aide de la Suva. Comme elle estime que le soutien moral de l’entourage joue aussi un grand rôle, elle lance une nouvelle campagne avec une carte de voeux musicale.

De petites attentions et des conversations positives donnent à la personne accidentée de la force et de l’espoir, ce qui favorise le processus de guérison, a indiqué la Suva mardi dans un communiqué. Par ailleurs, le travail rassemble, procure un sentiment d’être utile et «véhicule des valeurs externes comme le revenu ou le prestige».

Propre chaîne de radio

Dans sa campagne «Retour au poste de travail», la Suva lance jusqu’au 13 décembre sa propre chaîne de radio numérique, en partenariat avec Radio Energy, écrit-elle. Les collègues, les amis ou la famille des victimes d’accidents pourront leur faire parvenir des chansons et des messages personnels, qui seront diffusés tous les jours sur cette chaîne. La personne concernée sera informée au préalable du moment auquel passeront les voeux qui lui sont destinés.

La Suva indique qu’elle a participé en 2019 à la réinsertion professionnelle de 3519 victimes d’accidents graves sur 3940 au total, soit 89%. Les secteurs principal et secondaire de la construction sont les domaines les plus touchés avec 1172 accidentés. Les blessures concernent pour la plupart les genoux, les épaules et les mains.

Une réinsertion est réussie lorsque la personne accidentée peut travailler à nouveau chez son ancien employeur ou chez un nouvel employeur sans qu’elle n’ait besoin de rente d’invalidité ou si celle-ci est inférieure à 20%, détaille la Suva. Une réinsertion réussie permet d’ailleurs à l’assureur-accidents de faire des économies. La Suva précise que chaque nouvelle rente à vie représente quelque 380'000 francs de capital en moyenne.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
L'espace commentaires a été desactivé

Gérard

10.11.2020 à 10:32

Excellente initiative, bon article. Ce que ces personnes ont perdu physiquement l'ont gagné psychologiquement.