Cyclisme - Cavendish s’impose, trois ans après sa dernière victoire
Actualisé

CyclismeCavendish s’impose, trois ans après sa dernière victoire

Le Britannique a remporté au sprint la deuxième étape du Tour de Turquie. Sa dernière victoire remontait à 2018.

par
Sport-Center
Cavendish (à dr.) à battu Jasper Philipsen (à g.) et André Greipel.

Cavendish (à dr.) à battu Jasper Philipsen (à g.) et André Greipel.

Trois ans après son dernier succès, le Britannique Mark Cavendish a renoué avec la victoire, lundi, à Konya, dans la 2e étape du Tour de Turquie. Cavendish, revenu à l’intersaison dans l’équipe Deceuninck, s’est imposé au sprint devant le Belge Jasper Philipsen et l’Allemand André Greipel, au terme des 144 kilomètres de cette étape bouclés à plus de 44 km/h de moyenne.

La précédente victoire du Britannique datait du 8 février 2018 dans la 3e étape du Tour de Dubaï. Son dernier succès au niveau WorldTour remonte à la 14e étape du Tour de France 2016. À 35 ans, «Cav» a signé le 147e succès d’une carrière qui compte notamment 30 étapes du Tour de France – seul Eddy Merckx a fait mieux – 15 du Giro et un titre de champion du monde en 2011.

«Je ne me lasserai jamais de gagner»

«Je ne me lasserai jamais de gagner», a commenté le coureur de l’île de Man. «Je savais que j’avais les moyens de gagner. Patrick Lefevere (patron de l’équipe Deceuninck) a cru en moi et je pense être chanceux d’être dans cette équipe, dans cette famille».

En Turquie, sa formation aligne un groupe tourné vers les sprints avec le Néo-Zélandais Shane Archbold, le Colombien Alvaro Hodeg et le Néerlandais Fabio Jakobsen, de retour à la compétition après sa grave chute du Tour de Pologne l’été dernier. Ainsi que le vétéran belge Iljo Keisse (38 ans) pour piloter le «train».

Cerise sur le gâteau, Cavendish a endossé le maillot de leader de cette course par étapes qui se conclut dimanche à Kusadasi. Les cinq Suisses engagés sur les routes turques, Kevin Kuhn, Fabio Christen, Jonathan Bögli, Oliver Behringer et Joël Suter, ont terminé dans le peloton. Mardi, la 3e étape relie Beysehir à Alanya sur un parcours de 212 kilomètres.

Votre opinion