Football: Ce journaliste kazakh se rappellera des Anglais
Publié

FootballCe journaliste kazakh se rappellera des Anglais

Des supporters des «Three Lions» ont pris la place du reporter et proposé une interview d'un faux Gareth Southgate, avec un vrai gilet.

par
Tim Guillemin
Moscou

Il était 1h24, heure de Moscou, lorsque ce journaliste venu du Kazakhstan a tenté de réaliser un sujet télévisé, avec le stade de Loujniki en arrière-plan. La demi-finale entre la Croatie et l'Angleterre était finie depuis bien longtemps lorsque le reporter a pris la parole. Il n'a cependant pas pu finir sa première phrase, étant joyeusement interrompu par une troupe de «lads» anglais très motivés.

Chantant le fameux «Don't take me home» («Ne me ramenez pas à la maison»), le groupe d'amis a aperçu le journaliste en train de faire son travail et s'est immédiatement mis dans le champ de la caméra. Tout d'abord un brin agacé, le Kazakh a vite pris la chose avec la sourire et a tenté d'interviewer les supporters. Mais ceux-ci ont préféré prendre son micro et réaliser une interview d'un de leurs potes habillés comme Gareth Southgate, le sélectionneur anglais.

On a d'ailleurs croisé au bas mot une bonne vingtaine de «sosies vestimentaires» de Gareth Southgate avant et après le match de mercredi. Les fans anglais ont craqué pour le combo «gilet-chemise» de leur manager et ont été nombreux à l'imiter lors de cette Coupe du monde, séduits par le style et le charisme de l'ancien défenseur de la sélection.

Le «faux» Gareth Southgate (comme on peut le voir dans la vidéo, ils étaient même trois dans ce petit périmètre...) s'est prêté au jeu de l'interview, avant de rendre son micro au journaliste kazakh. Celui-ci n'a pas pu travailler comme il le voulait, mais il n'a pas tout perdu. Généreux, les fans lui ont offert un maillot de l'Angleterre, un t-shirt, deux écharpes et un drapeau! De quoi lui faire oublier sa séquence ratée..

Votre opinion