Vaud: «Ce papet vaudois à huit? C’était autorisé!»
Publié

Vaud«Ce papet vaudois à huit? C’était autorisé!»

Dénoncés pour s’être attablés à plus de cinq après une action caritative, quatre élus de La Chaux ne veulent pas payer 100 francs d’amende.

par
Vincent Donzé
Huit pour un papet, c’était trop à La Chaux.

Huit pour un papet, c’était trop à La Chaux.

Commune de La Chaux

Lundi soir, la réunion du Conseil municipal de La Chaux (VD) ne s’est pas achevée par un papet vaudois, «On s’est réuni à cinq, avec le secrétaire, mais chacun est rentré chez soi», rapporte le vice-syndic Jean-François Guex. Il s’agissait de ne pas refaire un faux pas: s’être réunis à huit au lieu de cinq à midi, après une distribution de repas aux aînés du village.

Sur dénonciation d’un citoyen, cette infraction a débouché sur des amendes de 100 francs par participant, pour un montant total de 800 francs. Une sanction pour non-respect des règles sanitaires qui reste en travers de la gorge de tous les participants. Mais les quatre élus ont décidé, lundi soir, de payer de leur poche les amendes infligées au couple de restaurateurs de l’Auberge Communale et aux deux employés communaux qui ont livré à domicile, avant d’en manger dans la salle du Conseil général.

Repas de travail

«Symboliquement, on voulait passer une nuit en prison, mais cette alternative ne vaut que pour ceux qui ne sont pas solvables», confie Jean-François Guex. Avant de faire recours, les quatre élus dénoncés demanderont un complément d’information à la préfète: «Il s’agissait d’un repas de travail. Ce papet vaudois à huit, c’était autorisé!», plaide le vice-syndic.

Ce qui motive les élus à entamer une procédure, c’est la perspective hypothétique de découvrir l’identité du dénonciateur. «On nous dit que l’appel était anonyme, mais on n’y croit pas», tonne Jean-François Guex. Le 10 décembre dernier, il était remonté: «Dans chaque villageois, il peut y avoir un flic qui sommeille», déplorait-il.

Votre opinion

85 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Sophie53

02.03.2021, 10:28

Non mais où va t'on ??? La personne qui dénonce doit drôlement se sentir seule physiquement et psychiquement pour faire ça ! Il est certain qu'une telle attitude l'éloignera davantage de la société. Nous vivons à 8, en famille recomposée. Et chacun à un conjoint. Vous imaginez dans quel illégalité on vit ! Depuis le temps que l'on a peur des années 2050 où il y aura trop de gens âgés. Triste à dire, mais la planète a besoin de régulation de population. D'une façon ou d'une autre ! Ne me dites pas que cela vous gêne moins quand c'est en Afrique ? A bon entendeur.....

Bien commun

02.03.2021, 10:24

Dénonciation n’est pas délation.

Lamour des lois

02.03.2021, 10:21

Pas d’infraction, pas de dénonciation.