Actualisé 18.11.2019 à 16:37

PhotosCe petit lionceau est un vrai casse-c...

Cette image a triomphé au concours Comedy Wildlife Photography 2019. Le lion, lui, a dû moins apprécier.

par
lematin.ch
1 / 10
Intitulée «Attrape la vie par les...», cette photo d'un lionceau prêt à faire une surprise saisissante à un mâle à reçu le Grand Prix du jury ainsi que celui de la meilleure image de la catégorie «Créatures terrestres».

Intitulée «Attrape la vie par les...», cette photo d'un lionceau prêt à faire une surprise saisissante à un mâle à reçu le Grand Prix du jury ainsi que celui de la meilleure image de la catégorie «Créatures terrestres».

Sarah Skinner/Comedy Wildlife Photography Awards20
Vainqueur de la catégorie «Créatures aériennes», cette image appelée «Dispute familiale».

Vainqueur de la catégorie «Créatures aériennes», cette image appelée «Dispute familiale».

Vlado Pirsa/Comedy Wildlife Photography Awards2019
«Ciel, j'ai gagné le prix de meilleure photo de créature aquatique?», semble dire cette loutre sur cette image intitulée «Oh mon...!». Photo qui a également remporté le prix du public.

«Ciel, j'ai gagné le prix de meilleure photo de créature aquatique?», semble dire cette loutre sur cette image intitulée «Oh mon...!». Photo qui a également remporté le prix du public.

Harry Walker/Comedy Wildlife Photography Awards201

Si le monde animal peut être source d'images parfois violentes, il réserve également ses moments d'humour. C'est ce que récompense chaque année le concours Comedy Wildlife Photography. Les vainqueurs de l'édition 2019 sont connus et nous vous les présentons ici.

L'image qui a remporté le Grand Prix ainsi que celui de la catégorie «Animaux terrestres» est celle prise par Sarah Skinner au Botswana. Elle montre un lionceau femelle qui veut jouer avec un mâle adulte qui risque d'être surpris. «Je suis heureuse de pouvoir vous dire que cette petite continue à s'épanouir pleinement, car je l'ai revue en octobre dernier», a rassuré la photographe. Qui a déclaré que cela lui faisait chaud au cœur de savoir que cette image allait apporter rire et bonheur dans le monde entier. Sauf, encore une fois, pour le lion.

Michel Pralong

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!