10.02.2015 à 13:09

PrévoyanceCe qu'il faut en cas de catastrophe

Riz, huile, sucre et conserves, «Le Matin» a fait des réserves pour une famille, comme le préconise Berne.

par
Sandra Imsand
«Il faut gérer ses réserves en flux tendus, pour éviter le gaspillage», conseille Dominique Locher,CEO de LeShop.ch.

«Il faut gérer ses réserves en flux tendus, pour éviter le gaspillage», conseille Dominique Locher,CEO de LeShop.ch.

Son intervention fait grand bruit depuis fin janvier. L’ex-chef de l’aide humanitaire suisse, aujourd’hui à la tête de l’Exercice du Réseau national de sécurité (ERNS) Toni Frisch avait recommandé aux ménages de constituer des réserves alimentaires. Une pratique largement abandonnée depuis 1982 et l’adoption de la loi sur l’approvisionnement économique du pays. Or, selon le scénario catastrophe mené l’an dernier par l’ERNS, les résidents devraient être préparés à affronter des scénarios catastrophe.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!