La chronique de Karo et Fluck: Ce quadra qui n'en est pas vraiment un
Actualisé

La chronique de Karo et FluckCe quadra qui n'en est pas vraiment un

Quarante ans, Karo et Fluck n'en reviennent toujours pas! Ils faut dire qu'eux non plus ne sont plus si jeunes.

par
Karo et Fluck

Karo

Quadra? Moi, ce mot, il me fout les jetons, d’autant plus qu’il devient un peu proche. Quoi, ce n’est pas le sujet? Tant pis, que les ayatollahs du calcul m’envoient leurs sbires, déjà que je m’emmêle les pinceaux quand il faut aller rendre quatre gobelets et reprendre deux bières et un verre de vin. Donc, pour en revenir à ce fameux chiffre, 40, comment dire… Il ne m’atteindra jamais, je continue à entretenir un lien étroit avec la pensée magique, ce qui me fait penser que j’aurai éternellement 12 ans. En vrai, 3×12 ans. Donc plus que quatre avant de fêter mon quarantième. Pourvu que Johnny soit toujours en vie!

Fluck

La quarantième ou les 40 ans du Paléo? On lit régulièrement des commentaires de ronchons qui insistent sur la différence. Qu’on soit clair: c’est la 40e édition, c’est la 40e année également. En 1976, c’était bien la première année, non? De toute façon, Bernard Pivot et Maître Capello approuvent. Mais je comprends, quand on a 39 ans, on n’aime pas être pris pour un quadra. On tient à ses douze mois dans la plus belle décennie de la vie (à mon avis). N’empêche, ne rêvons pas, en 2016, le Paléo ne refera pas d’édition spéciale. Na! On s’attend quand même à une belle fête.

Votre opinion