Publié

Football«Ce que fait Constantin, c'est n'importe quoi»

Marco Schällibaum, qui a réussi ses débuts à la tête de l’Impact de Montréal, garde de profondes blessures de ses passages à Sion et à Lugano.

par
Gérald Golay
Keystone

«Je vis une expérience extraordinaire dans un autre monde. Je suis comme un gamin en découvrant des villes, des endroits.» Marco Schällibaum (51 ans) n’a rien perdu de sa passion. Après une parenthèse de deux ans où il a fonctionné comme instructeur FIFA en Mongolie, au Qatar et en Corée du Sud, le Zurichois retrouve un rôle qui lui manquait, celui d’entraîneur de club. A la tête de l’Impact de Montréal – qui joue sa 2e saison de Major League Soccer (MLS) – l’homme aux 31 sélections en équipe de Suisse, a réussi le départ parfait avec 9 points en trois matches, dont deux succès à l’extérieur. Cerise sur le gâteau, les Québécois ont remporté le derby de l’Est canadien face à Toronto samedi dernier.

Votre opinion