Publié

EnquêteCe que Google ne vous dit pas sur ses Doodle

Le géant prône la neutralité mais véhicule des valeurs parfois polémiques dans ses logos. Nous avons analysé tous ses Doodle pour savoir quelles idées il défend vraiment. Portrait inédit.

par
Simon Koch

Quelle image avez-vous de Google? Une boîte branchée qui chouchoute ses employés, un Big Brother qui sait tout de vous, une agence de publicité globale? Ou peut-être un défenseur des droits des homosexuels, comme le laisse entendre le logo spécial (Doodle) publié sur la page d'accueil du moteur de recherche lors de l’ouverture des JO de Sotchi le 7 février.

Il est rarissime que Google fasse ouvertement de la politique. Chantre de la neutralité du Net, le géant doit soigner une neutralité d’opinion et éviter la censure pour rester un moteur de recherche crédible. Afin de tenir cette ligne, il s’est choisi un slogan à la fois ouvert et vague: ‘Don’t Be Evil’. Ce code de conduite lui permet d’appliquer à ses services une morale qui se confond le plus souvent avec les valeurs de la société américaine.

Votre opinion