02.10.2019 à 19:35

Hockey sur glaceCe qu’on attend des 11 Suisses de NHL

La saison commence dans la nuit de mercredi à jeudi. Les attentes placées sur les onze Suisses retenus sont variées.

par
Emmanuel Favre
A Nashville, le patron, c'est le Bernois Roman Josi.

A Nashville, le patron, c'est le Bernois Roman Josi.

Keystone

Kevin Fiala

23 ans, Wild du Minnesota, ailier, salaire 2019-2020: 2,5 millions de dollars

Le Saint-Gallois n’entame pas sa sixième saison dans la grande ligue dans une position idéale. Durant l’été, il n’a signé que tardivement son nouveau contrat avec le Wild. Il a de surcroît débarqué au camp d’entraînement avec une semaine de retard pour des raisons administratives (problème d’établissement du permis de travail). Et il n’a pas connu une phase de préparation éblouissante. Après un exercice 2018-2019 où son manque d’implication défensive avait fini par faire perdre patience à la direction des Prédateurs de Nashville, il est en quête d’un rebond à St.Paul, où il ne devra pas oublier que le hockey est un sport qui se joue à plusieurs.

----------

Gaëtan Haas

27 ans, Oilers d’Edmonton, centre, salaire 2019-2020: 925’000 dollars

L’ancien junior du HC Bienne a convaincu Dave Tippett, le nouvel entraîneur en chef de la franchise albertaine, de le conserver dans le grand club au terme d’un camp d’entraînement où il a bien paru. Mais quel sera son réel statut au sein d’un club qui a gardé quatorze attaquants et qui ne pourra en aligner que douze en championnat? Parviendra-t-il à se tailler un poste au centre du deuxième ou du troisième trio? Ou naviguera-t-il entre le quatrième trio et les estrades? Son avenir au sein de l’équipe de Connor McDavid est probablement tributaire de la réponse.

----------

Nico Hischier

20 ans, Devils du New Jersey, centre, salaire 2019-2020: 925’000 dollars

Le Valaisan s’apprête à écouler la dernière saison de son contrat d’entrée de trois ans. Après quoi, il pourra faire sauter la banque. Il avait récolté 52 points au terme de sa première saison régulière et en avait obtenu 47 (en 69 matches) lors de sa deuxième, un exercice mitigé où son ailier vedette (Taylor Hall) s’était blessé et où il avait lui-même dû suivre treize parties depuis l’infirmerie. Alors que l’équipe s’est consolidée pendant l’été (Hughes, Subban, Gusev, etc.), l’ex-junior du HC Viège peut raisonnablement envisager de connaître sa campagne la plus productive et atteindre le plateau des 70, voire des 80 points. Même s’il dit se moquer de ses statistiques, le chiffre influencera le nombre de zéros qui figureront sur son prochain contrat,

----------

Roman Josi

29 ans, Prédateurs de Nashville, défenseur, salaire 2019-2020: 4 millions de dollars

Le capitaine bernois des Preds, qui vient d’être désigné huitième meilleur défenseur du circuit par les experts du site officiel de la Ligue, est indiscutablement la pierre angulaire du système de l’entraîneur Peter Laviolette à Nashville. Il oriente le jeu de puissance, constitue un gage de sécurité dans sa zone défensive et manie à la perfection le jeu de transition. Avec son salaire de 4 millions de dollars, il demeure sous payé. Mais il pourra faire sauter la banque à la fin de la saison alors qu’il deviendra joueur autonome sans compensation.

----------

Dean Kukan

26 ans, Blue Jackets de Columbus, défenseur, salaire 2019-2020: 750’000 dollars

Le Zurichois constitue l’une des bonnes surprises des camps d’entraînement. L’entraîneur John Tortorella apprécie la rigueur et l’acharnement de ce joueur jamais drafté, qui progresse chaque année. Rappelé de la filiale d’AHL en cours de saison dernière, l’international suisse avait obtenu cinq assists en 25 matches de saison régulière et un but en dix duels de play-off. Au sein d’un groupe en reconstruction, il peut espérer grignoter du temps de jeu.

----------

Denis Malgin

22 ans, Panthers de la Floride, ailier, salaire 2019-2020: 750’000 dollars

Jusqu’ici, le Soleurois n’a occupé qu’un rôle marginal au sein de l’attaque du club floridien. Souvent utilisé sur le quatrième trio offensif, il a cependant conservé une moyenne de 0,3 point par match. Durant l’été, les Panthers ont nommé Joel Quenneville (ex-Chicago) au poste d’entraîneur en chef. La question consiste à savoir si le nouvel homme de banc offrira des perspectives plus intéressantes au Suisse?

----------

Timo Meier

22 ans, Sharks de San Jose, ailier, salaire 2019-2020: 6 millions de dollars

Combien y aura-t-il de «TimoTime» chez les Sharks en 2019-2020? Détenteur du record national depuis la saison précédente (66 points dont 30 buts), l’Appenzellois devrait, selon son entraîneur Peter DeBoer, obtenir encore plus de responsabilités depuis le départ de Joe Pavelski à Dallas. «Je veux être un leader, a déclaré le Suisse au site de la NHL. Je veux avoir un plus grand rôle.» Son temps de jeu, notamment sur le jeu de puissance, devrait prendre l’ascenseur. Un nouveau record national n’a donc rien d’utopique.

----------

Mirco Müller

24 ans, Devils du New Jersey, défenseur, salaire 2019-2020: 1,4 million de dollars

Alors que des jeunes poussaient le portail et que les Devils avaient recruté la star PK Subban, le place du Zurichois dans l’arrière-garde n’était pas garantie. Mais le Suisse a bien paru lors des matches amicaux, où sa solidité et sa fiabilité dans la zone défensive a été appréciée par l’entraîneur John Hynes. Il devrait débuter la saison sur la troisième paire de défense et y passer un bon bout de temps.

----------

Nino Niederreiter

27 ans, Hurricanes de la Caroline, ailier, salaire 2019-2020: 5,25 millions de dollars

Revigoré depuis son arrivée à Raleigh, où il avait obtenu 30 points en 36 matches de saison régulière en 2018-2019, le Grison a trouvé un partenaire avec qui danser. Son association avec le génial Finlandais Sebastian Aho devrait faire des flammèches et il n’est pas exclu que El Nino connaisse l’exercice le plus productif de sa carrière (57 points en 2016-2017).

----------

Jonas Siegenthaler

22 ans, Capitals de Washington, défenseur, salaire 2019-2020: 714’166 dollars

Il y a un an, le Zurichois était passé proche de se tailler un poste avec le grand club dès le début de saison. Aujourd’hui, il a relégué des vétérans (dont Christian Djoos) dans les ligues mineures et a gagné sa place dans le club d’Alex Ovechkin. Preuve que la club de la capitale américaine compte sur lui: il devrait entamer la campagne aux côtés de l’arrière étoile John Carlson et, donc, obtenir du temps de jeu dans les situations spéciales.

----------

Yannick Weber

31 ans, Prédateurs de Nashville, défenseur, salaire 2019-2020: 675’000 dollars

Mine de rien, le Bernois est le point de patiner une douzième saison de rang dans la plus prestigieuse ligue du monde. Sa ténacité et sa faculté d’adaptation en font un arrière précieux à bon prix. Chez les Preds, il devrait naviguer entre le rôle de sixième ou de septième défenseur et pourrait donc suivre quelques matches depuis les tribunes. Mais, comme d’hab, il marquera ses deux buts…

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!