Tennis: Cela s'est passé un 2 avril: Federer écrase Nadal à Miami
Publié

TennisCela s'est passé un 2 avril: Federer écrase Nadal à Miami

Déjà vainqueur à Melbourne et à Indian Wells, le tennisman bâlois continue sur sa lancée en ce début d'année 2017.

par
Sport-Center
La poignée de main entre Roger Federer et Rafael Nadal à l'issue de la finale de l'Open de Miami 2017.

La poignée de main entre Roger Federer et Rafael Nadal à l'issue de la finale de l'Open de Miami 2017.

Keystone

«C'est sans doute le comeback le plus impressionnant de l'histoire du tennis»: par ces simples mots, Rafael Nadal a tout résumé. En ce 2 avril 2017, l'Espagnol venait de se faire écraser en deux sets (6-3 6-4) par Roger Federer en finale de l'Open de Miami, concédant sa quatrième défaite de rang face au Suisse.

Le Bâlois, déjà vainqueur de l'Open d'Australie et du Masters 1000 d'Indian Wells en cette année du renouveau, confirmait alors son incroyable retour au premier plan. Au sortir de la finale floridienne, et alors même qu'on n'en était qu'au début de la saison tennistique, il menait ainsi le classement de la Race avec le total presque hallucinant de 4045 points. «Je n'arrive pas à croire que je réussis un tel début de saison», a admis Federer en direct du Centre Court de Key Biscayne.

Une saison 2016 pénible

Pour mémoire, Federer avait mis un terme à sa saison 2016 à fin juillet. 2016? Une année noire pour le «Maître». Après avoir contracté une blessure au genou gauche au lendemain de sa demi-finale de l'Open d'Australie en... donnant le bain à ses jumelles, il avait subi une arthroscopie du ménisque. Victime d'un virus alors qu'il s'apprêtait à faire son retour en mars à Miami, il était finalement revenu aux affaires le 12 avril à Monte-Carlo, après 74 jours sans le moindre match.

Mais à force de compenser, le Bâlois avait vu ressurgir ses problèmes de dos, qui l'ont contraint à renoncer à Roland-Garros alors qu'il avait disputé les 65 précédents tournois du Grand Chelem. Et durant Wimbledon, il aurait - selon certaines rumeurs - porté dans les vestiaires une attelle à son genou blessé.

La glissade dont il a été victime dans le cinquième set de la demi-finale perdue face à Milos Raonic sur le gazon londonien n'avait certainement, et contrairement à ce que lui-même avait laissé entendre, pas arrangé ses affaires. Il avait donc annoncé sa fin de saison le 26 juillet 2016.

À la peine en début de match

Mais 2017 a bien été l'année de la résurrection pour «RF» qui, en deux finales, a successivement battu Nadal à Melbourne (en cinq sets), puis Stan Wawrinka à Indian Wells (en deux sets). Il s'est donc présenté en pleine confiance en ce dimanche 2 avril 2017 à Miami.

Federer a fait preuve d'un réalisme extrême ce jour-là. Bien qu'à la peine en début de rencontre sur son coup droit, que Rafael Nadal avait décidé de jouer à fond, Federer a su laisser passer l'orage. Il a sauvé deux balles de break au premier jeu, une autre à 2-2 et une dernière à 3-3. Rafael Nadal avait raté le train. Le Majorquin cédait son service pour la première fois de la rencontre à 4-3.

Au second set, c'est à 4-4 que Nadal lâchait son engagement pour finalement perdre une cinquième finale à Miami, et subir une quatrième défaite consécutive face à Federer.

Images: Keystone.

Images: Keystone.

Au sortir de sa victoire à Miami, Federer pointait à la quatrième place du classement ATP, alors qu'il était retombé au 16e rang en fin d'année 2016. Après avoir - notamment - encore remporté Wimbledon, il finira l'année à la deuxième place du ranking mondial, derrière... Nadal, bien sûr!

Renaud Tschoumy

Votre opinion