Actualisé

FranceCélébrer le 50e anniversaire de Mai 68?

Emmanuel Macron souhaiterait commémorer l'événement au printemps prochain. L'idée ne séduit pas tout le monde.

par
K.A.

Alors que Nicolas Sarkozy souhaitait liquider l'héritage de Mai 68, Emmanuel Macron semble d'avis contraire. Son équipe a émis l'idée de commémorer au printemps prochain le 50e anniversaire de l'événement, a révélé L'Opinion, il y a quelques jours.

L'entourage du président envisage d'y donner «une dimension internationale». Il s'agirait de «réfléchir sur ce moment et en tirer des leçons qui ne soient pas "anti" ou "pro" mais tiennent compte de ces événements dans les mentalités actuelles».

Une réflexion qui n'est visiblement pas partagée par tous. «Pfff... Les bras m'en tombent», a déclaré Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, dans «Le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI», le dimanche 29 octobre. «Honnêtement, je préfère qu'on fête Austerlitz, Valmy ou l'appel de Londres.»

Le politicien a également souligné que «Mai 68, c'est "il est interdit d'interdire". Mai 68, c'est au fond le début de la déconstruction».

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!