20.11.2020 à 17:14

Gros SousCéline Dion: «Je me sens trahie»

La chanteuse a perdu le procès qui l’opposait à son ancienne agence et à son ancien agent.

«Quand René était en vie, il a pris soin de mes affaires et était toujours très juste avec les gens avec qui il travaillait», a notamment déclaré Céline Dion dans un communiqué.

«Quand René était en vie, il a pris soin de mes affaires et était toujours très juste avec les gens avec qui il travaillait», a notamment déclaré Céline Dion dans un communiqué.

Getty Images

Poursuivie par son ancienne agence de management, ICM, et son ancien agent, Rob Prinz, qui l’accusait de lui devoir une commission sur un contrat de tournée de 489 millions de dollars qu’il avait négocié, la chanteuse vient de perdre le procès.

Une décision incompréhensible pour son avocat, Me Zia Modabber, qui a dévoilé à Billboard que les juges «ont dû se tromper». Céline Dion avait rompu son contrat avec l’agence en 2018, mais devra ainsi tout de même payer les commissions sur la période 2017-2026, notamment sur sa résidence à Las Vegas.

«La décision précise qu’ICM doit toucher 1,5% de la rémunération brute reçue par la chanteuse sur tous ses spectacles à Las Vegas, 3% des tournées et 1,5% des spectacles au Québec, ainsi que des intérêts calculés à hauteur de 10% par an», peut-on lire dans le délibéré relayé par Deadline.

«Plus de crédit que ce qu’il mérite»

«J’ai versé des millions de dollars à M. Prinz pendant des années. Quand nous avons commencé à travailler ensemble, mon équipe a proposé de le payer lui, et IMC, bien plus de millions dans les années à venir, bien que nos anciens accords ne soient plus valables et que nous n’avions pas renouvelé le contrat», a déploré Céline Dion dans un communiqué.

«Je ne dis pas qu’il n’a rien fait, mais il prend plus de crédit pour ma carrière que ce qu’il mérite. Quand René était en vie, il a pris soin de mes affaires et était toujours très juste avec les gens avec qui il travaillait. Il m’a appris à faire la même chose. Parce qu’il n’était pas là pour faire entendre ma voix à l’audience, j’ai l’impression que M. Prinz et ICM ont profité de leurs demandes pour l’argent et ont révélé des informations confidentielles à propos de mon contrat avec AEG (ndlr.: la société qui gère ses tournées). Je me sens trahie», a conclu Céline Dion.

Les représentants de la chanteuse comptent faire appel de la décision, et «laisser un jury décider».

(LeMatin.ch / Cover Media)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
31 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Camille

21.11.2020 à 19:32

C’est impressionnant qu’avec les gens en surpoids, il va de soi de ne pas critiquer, ni faire de commentaires sur leur physique et on doit choisir les mots avec prudence tels que « un peu fort », « embonpoint », sans plus. Par contre, avec les gens au physique opposé, à savoir mince ou maigre, on ose les critiquer avec des termes assez durs, comme « squelettique », « maigrichon », etc., avec une ironie bien prononcée. Ce n’est pas discriminant? Il faudrait choisir des mots non blessants et qui ne portent pas de jugements dans les 2 cas.

Nono

21.11.2020 à 12:30

Pauvre chou ! Moi quand j ai paye mes factures, il me reste frs 634.- pour manger !

François Bercher

21.11.2020 à 10:44

Elle pourra se refaire, comme elle va commencer une carrière au cinéma... Quoique... Elle va nous faire regretter le temps du cinéma muet !