Publié

PédocriminalitéCensure dans les pataugeoires

Les petits tout nus à la piscine? Craignant les photos volées, le PDC appelle les parents à mettre un maillot à leurs enfants! Réactions très mitigées à Berne.

par
Eric Felley
Pas de ça pour le PDC: «Même les plus jeunes doivent mettre un maillot de bain à la piscine.»

Pas de ça pour le PDC: «Même les plus jeunes doivent mettre un maillot de bain à la piscine.»

Corbis

Revoilà l'été, des enfants gambadent les fesses à l'air sous les jets d'eau, d'autres batifolent dans la pataugeoire nus comme des vers… Mais attention, quelque part un pédophile guette. Il prend des photos et, une fois rentré chez lui, les publie sur Internet. C'est une menace contre laquelle le Parti démocrate-chrétien (PDC) veut agir.

Une question de prévention

Dans une nouvelle politique globale de prévention, le parti s'en prend à «la représentation implicite de la sexualité» que peut contenir l'image d'un enfant nu. C'est pour aller au bout de ce raisonnement, qu'il lance aujourd'hui cet appel aux parents: «Même les plus jeunes doivent mettre un maillot de bain à la piscine.» A Berne, certains sont surpris. Pour le socialiste et père de famille fribourgeois Jean-François Steiert, c'est aborder le problème à l'envers: «S'en prendre à la nudité des enfants parce qu'il y a des pédophiles, c'est comme interdire la minijupe parce qu'il y a des violeurs.»

Père de deux enfants en bas âge, le président du PDC, Christophe Darbellay, répond d'une manière plus pratique: «Moi, je leur mets des langes pour qu'ils ne fassent pas dans la piscine!» C'est sa collègue Barbara Schmid-Federer (PDC/ZH) qui précise la pensée du parti: «L'intention n'est pas d'interdire les enfants nus à la plage ou à la piscine, mais nous voulons sensibiliser les parents et éviter que des gens fassent des photos pour les mettre sur des réseaux sociaux ou les vendre sur Internet.»

Coprésidente des écologistes et jeune mère de famille, Adèle Thorens (Verts/VD) regrette: «C'est triste d'en arriver là. C'est une part d'innocence que l'on perd, une part de naturel.» Mais elle comprend cette réflexion: «Evidemment qu'utiliser des images d'enfants nus à l'insu des parents, c'est inacceptable et c'est un comportement qu'il faut sanctionner. Mais mieux vaut s'en prendre au photographe qu'à l'enfant. A 2 et 3 ans, spontanément les enfants ont envie d'être nus au bord de l'eau quand il fait chaud. Mais ma fille de 4 ans, je ne la laisse pas nue.»

La vice-présidente du PLR Isabelle Moret (PLR/VD) a aussi des enfants en bas âge: «J'espère qu'on n'en viendra pas à punir les parents qui ne mettent pas leurs enfants en costume de bain. Tout dépend des circonstances. Pour ma part, avec mon fils, à 2 ans, je préfère lui en mettre un, mais quand il faut le changer, je ne vais pas aller dans une cabine, il va rester les fesses à l'air deux minutes.» Et de rappeler que l'été, même sur la place Fédérale, on voit des petits tout nus qui slaloment entre les jets d'eau de la fontaine. «Il faut être prudent, conclut-elle, et pas devenir excessif.»  

Ton opinion