Actualisé

REVUE DE PRESSECérémonie d'ouverture: Locarno peut mieux faire

L'ouverture du festival de Locarno a reçu un accueil mitigé, entre les caprices de Melanie Griffith et le choix du film de Luc Besson pour la première projection.

par
Célia Héron
1 / 14
Le réalisateur philippin Lav Diaz a reçu le Léopard d'or du Festival du film de Locarno pour son film «Mula sa kung ano ang noon» («From What Is Before»). (Samedi 16 août 2014)

Le réalisateur philippin Lav Diaz a reçu le Léopard d'or du Festival du film de Locarno pour son film «Mula sa kung ano ang noon» («From What Is Before»). (Samedi 16 août 2014)

Keystone
Roman Polanski a annulé sa participation au festival du film de Locarno où il aurait dû présenter samedi 16 août son film «La Vénus à la fourrure». Il avait reçu pour ce film, en février dernier, le prix du meilleur réalisateur lors de la 39e cérémonie des César. (Mardi 12 août 2014)

Roman Polanski a annulé sa participation au festival du film de Locarno où il aurait dû présenter samedi 16 août son film «La Vénus à la fourrure». Il avait reçu pour ce film, en février dernier, le prix du meilleur réalisateur lors de la 39e cérémonie des César. (Mardi 12 août 2014)

Keystone
Roman Polanski avec Emmanuelle Seigner dans une scène  du film «La Vénus à la fourrure»

Roman Polanski avec Emmanuelle Seigner dans une scène du film «La Vénus à la fourrure»

Keystone

La 67e édition du festival du film de Locarno s'est ouverte mercredi soir, et comme les années précédentes, un «blockbuster» était à l’honneur sur la Piazza Grande. C'est le film Lucy, réalisé par Luc Besson, qui a lancé les festivités, après une cérémonie d'ouverture que certains ont jugé un brin longue et monotone.

Votre opinion