Publié

CyclismeCerny premier maillot jaune, Suter brillant

Le premier maillot jaune du Tour de Romandie 2023 sera porté par Josef Cerny. Le Tchèque de la Soudal-Quick Step l'a emporté in extremis au Bouveret (VS). Les Suisses sont dans le coup.

Robin Carrel
par
Robin Carrel
Le Tchèque en bonne position.

Le Tchèque en bonne position.

Pascal Muller/freshfocus

Cerny s'est imposé en vrai spécialiste de l'effort solitaire, au bord du Léman. Le triple champion de République tchèque de l'exercice a dominé d'un souffle le champion du monde en titre de l'exercice, le Norvégien Tobias Foss, et un autre spécialiste du chrono, le Français Rémi Cavagna. Les trois premiers se sont tenus en moins d'une seconde!

«C’était un bon prologue, au final super serré, a souri Cerny au micro de la RTS. J’ai eu un peu de chance aujourd’hui et j’apprécie d’avoir gagné. J’ai travaillé dur et je ne suis pas forcément surpris. Je visais le top 10, voire le top 5, mais j’étais dans un bon jour. Ça a fait mal aux jambes et je suis très satisfait au final. Je vais en profiter et essayer de garder ce maillot quelques jours.»

Le Portugais Rui Costa s’est fait mal et a cassé son dérailleur au départ 

Du côté suisse, le champion national du contre-la-montre a fait briller son maillot rouge à la croix blanche. Le Bernois Joel Suter a pris une impressionnante 5e place, à simplement 5 secondes du premier maillot jaune de l’édition 2023. Plus loin, ses coéquipiers Yannis Voisard et Sébastien Reichenbach ont limité les dégâts. Le Jurassien a fini 34e à 19'' et le Valaisan 46e à 22''.

L’espoir st-gallois Jan Christen (18 ans) a quant à lui fini à un très honnête 103e rang à 34''. Gino Mäder, meilleure chance helvétique pour le classement général final, est dans le peloton des candidats au succès final à Genève. Le St-Gallois a terminé à la 44e place à 22 secondes.

Mercredi, la 1re étape de cette boucle romande 2023 emmènera les coureurs de Crissier au Sentier, à la Vallée de Joux, sur 170,9 km. Les coureurs seront confrontés à trois montées répertoriées. Les deux premières sont classées en 2e catégorie: celles de Fontanezier (4,55 km à 7,8%) et de Mauborget (5,48 km à 7,9%).

Le Col du Mont d'Orzeires (3e cat., 3,81 km à 6,9%), franchi à un peu moins de 50 bornes du but, sera la dernière chance pour essayer de lâcher les plus lourds des sprinters. Mais avec le programme à venir sur les routes de l'Ouest du pays, les acrobates des derniers hectomètres ne devraient pas manquer l'opportunité de s'offrir un bouquet.

Ton opinion