Publié

HorlogerieCertina évalue une délocalisation partielle de l'usine du Locle

Certina étudie une délocalisation partielle du Locle (NE). La société du Swatch Group analyse des possibilités de déménagement entre Le Locle et Bienne pour répondre à la croissance de la marque.

"La décision finale devrait être prise probablement au mois d'août", a précisé vendredi le directeur de Certina Adrian Bosshard, revenant sur une information publiée par les deux quotidiens neuchâtelois L'Impartial et L'Express. Les employés ont été informés qu'une réflexion était en cours. Mais pour le moment, aucune décision n'a été prise.

La forte croissance de Certina enregistrée depuis plusieurs années a créé des besoins en ressources et en place, a relevé son directeur. La marque a fait, depuis la première intégration partielle au Locle chez Tissot en 1998, une très forte croissance, a ajouté Adrian Bosshard.

Lors du dernier salon Baselworld, le directeur de cette marque horlogère avait déclaré que l'entreprise allait gagner des parts de marché grâce à de nouveaux produits, jugés innovants sur le plan de la précision et des matériaux.

Votre opinion