Sensations fortes: Ces casse-cous qui défient le vide
Publié

Sensations fortesCes casse-cous qui défient le vide

Découvrez les images saisissantes des risques pris par les alpinistes, travailleurs ou simples écoliers le long des falaises et sur les bâtiments.

par
Benjamin Fleury
1 / 20
Zheng Feng, un amateur de grimpe, se prend en photo avec son épouse sur une falaise chinoise. (26 octobre 2014)

Zheng Feng, un amateur de grimpe, se prend en photo avec son épouse sur une falaise chinoise. (26 octobre 2014)

Reuters
Cette petite famille rejoint dangereusement l'autre côté de la rivière en tyrolienne. (22 mars 2014)

Cette petite famille rejoint dangereusement l'autre côté de la rivière en tyrolienne. (22 mars 2014)

Reuters
Xu Liangfan, 37 ans, escorte des enfants sur une montagne chinoise. Il s'agit d'être attentif, le moindre faux pas peut devenir mortel. (12 mars 2012)

Xu Liangfan, 37 ans, escorte des enfants sur une montagne chinoise. Il s'agit d'être attentif, le moindre faux pas peut devenir mortel. (12 mars 2012)

Reuters

Âmes sensibles s'abstenir! Pour traverser un pont népalais, pour réparer l'horloge de Big Ben ou pour descendre d'une montagne népalaise à quelques centimètres de la falaise, de nombreuses personnes font face au vide. Si le moindre faux pas peut rapidement devenir mortel, certains se régalent néanmoins de ces sensations fortes et jouent avec le vide. Voici un petit florilège de situations autant inédites qu’ébouriffantes.

Votre opinion