BD - Ces fake news qui font froid dans le dos
Publié

BDCes fake news qui font froid dans le dos

Doan Bui et Leslie Plée font le tour du monde des infos truquées pour nous montrer qu’elles ne sont jamais innocentes et le plus souvent dangereuses.

par
Michel Pralong
1 / 4
Les truthers sont ceux qui prétendent révéler «leur» vérité, comme par exemple sur les attentats du 11 septembre.

Les truthers sont ceux qui prétendent révéler «leur» vérité, comme par exemple sur les attentats du 11 septembre.

© Éditions Delcourt, 2021 - Doan Bui, Leslie Plée
Souvent, l’appartenance religieuse joue un rôle derrière les fake news.

Souvent, l’appartenance religieuse joue un rôle derrière les fake news.

© Éditions Delcourt, 2021 - Doan Bui, Leslie Plée
Certaines infos sont certes faciles à prouver, mais ne sont pour autant pas des preuves d’un complot.

Certaines infos sont certes faciles à prouver, mais ne sont pour autant pas des preuves d’un complot.

© Éditions Delcourt, 2021 - Doan Bui, Leslie Plée

De plus en plus de personnes croient aujourd’hui que la Terre est plate. On les appelle les platistes. On pourrait penser qu’ils ne font de mal à personne, sauf à eux-mêmes s’ils décident de s’aventurer aux limites de la planète, gare à la chute! Ah non, ils y ont pensé, il y a un mur de glace qui entoure le disque. Est-ce que cela fait rire Thomas Pesquet qui, à bord de la Station spatiale internationale a sans cesse sous les yeux notre magnifique sphère sur laquelle nous habitons? Pas sûr.

Cela ne fait en tout cas pas rire Doan Bui, journaliste à «L’Obs» qui a parcouru la planète pour rencontrer ceux qui croient, mais également ceux qui propagent ces fake news. Une enquête mise en images par Leslie Plée dans cette BD qui a de quoi nous inquiéter.

Accabler des parents d’enfants massacrés

Car même si l’on peut se contenter de dire que cela ne tourne pas rond chez les platistes, il y a d’autres mensonges aux conséquences nettement plus graves. L’ouvrage débute ainsi à Sandy Hook, dans le Connecticut (USA). C’est là qu’en 2012 un homme de 20 ans a fait un massacre dans une école primaire, tuant notamment 20 enfants. À l’indicible douleur des parents s’est ajoutée l’horreur absolue: des truthers, soit des personnes prétendant mieux connaître la vérité que les autres, les ont accusés d’être des acteurs payés pour venir pleurnicher devant les caméras car, selon eux, la tuerie n’aurait jamais eu lieu.

Les fakes news sont devenues une arme, notamment pour les milieux ultra-conservateurs et/ou religieux. Et elles ont même leurs fabricants. Doan Bui s’est rendue en Macédoine du Nord, qui est devenue en 2016 une sorte d’usine à fausses nouvelles en inondant les réseaux sociaux de messages favorisant l’élection de Donald Trump. Un business auquel participait une forte partie de la population puisqu’il rapportait bien plus que les salaires moyens macédoniens.

Qui dit fake news dit évidemment Donald Trump, qui en a fait une arme politique et, très tôt, a utilisé le terme de «vérité alternative» pour qualifier ses propres mensonges. Illuminati, le démon Greta Thunberg, les vaccins contre le coronavirus qui sont un complot mondial: l’actu des fakes news n’a jamais été aussi riche et il semble de plus en plus difficile de lutter contre. Cet ouvrage pourrait y contribuer, dévoilant et démontant les mécanismes, donnant aussi la parole à ceux-là mêmes qui propagent ces fausses nouvelles.

L’envie d’y croire face à une vérité qui dérange

Mais comme l’expliquent les auteurs de cette BD (qui pour ne pas trop plomber l’ambiance est aussi ludique à lire), ceux qui propagent ou croient ces fakes news le font parce qu’ils ont envie d’y croire, face à une réalité qui les dérange. Et il y a même un phénomène de groupe rassurant, faisant penser qu’on a mieux compris que les autres, qui ne sont que des moutons. Pas sûr, loin de là, qu’ils lisent cet album et, s’ils le font, qu’ils croient en ce qui est écrit. Reste qu’il fallait faire cette BD, signal d’alerte d’un phénomène qui n’est pas sans danger.

«Fake news l’info qui ne tourne pas rond», de Doan Bui et Leslie Plée, Éd. Delcourt, 168 pages

«Fake news l’info qui ne tourne pas rond», de Doan Bui et Leslie Plée, Éd. Delcourt, 168 pages

Votre opinion