Dopage: Ces flacons qui plongent le CIO dans le doute avant les Jeux
Actualisé

DopageCes flacons qui plongent le CIO dans le doute avant les Jeux

Selon le laboratoire de Cologne, les flacons nouvelle génération utilisés pour les contrôles antidopage ne sont pas fiables. Inquiétude.

par
Patrick Testuz
Des flacons d'urine stockés dans un laboratoire antidopage à Laval, au Canada.

Des flacons d'urine stockés dans un laboratoire antidopage à Laval, au Canada.

Reuters

Il y a comme un doute. Un gros et méchant doute. Les flacons antidopage de nouvelle génération ne sont pas au-dessus de tout soupçon. Leur fiabilité a été contestée par le laboratoire de Cologne. En corollaire, c’est le branle-bas de combat au CIO, qui se dit «très préoccupé», et par effet de ricochet à l’Agence mondiale antidopage (AMA). Le spectre des JO de Sotchi plane – déjà – sur Pyeongchang.

Votre opinion