Tennis: «C’est bon, j’ai deux enfants»
Publié

Tennis«C’est bon, j’ai deux enfants»

Oliver Marach a été la cible d’une volée particulièrement mal placée lors d’une rencontre de double masculin. L’Autrichien l’a «pris» avec le sourire.

par
LeMatin.ch

Si les grands courts vibrent aux exploits des meilleurs joueurs et joueuses mondiaux, le tournoi de double se dispute sur les terrains annexes à Wimbledon.

En huitième de finale du tournoi de double, Oliver Marach, associé au Croate Mate Pavic, s’est qualfiié pour les quarts de finale. Lors de sa victoire face au duo Clark/Willis, la paire Marach/Pavic a failli perdre un homme au combat. Sur une volée adverse, Oliver Marach a reçu la balle dans les parties intimes en fin de première manche.

Resté à terre plusieurs secondes, l’Autrichien n’en a pas perdu son sens de l’humour. «C’est bon, j’ai deux enfants», a-t-il lancé à son «agresseur». Au Royaume-Uni où les blagues font souvent leur petit effet, le public a particulièrement apprécié.

Le coupable de ce «coup bas», avec l’aide de son partenaire, est venu relever l’infortuné qui a pu terminer la rencontre normalement. Ouf.

Votre opinion