Coronavirus: C’est décidé: pas d’édition 2021 «normale» pour le Paléo
Publié

CoronavirusC’est décidé: pas d’édition 2021 «normale» pour le Paléo

Le festival vise un événement musical Covid-compatible à taille réduite et à durée allongée, du 8 juillet au 8 août prochain: le 45e Parallèle.

par
Laurent Flückiger
Le Paléo ne se déroulera pas comme on l’a connu jusqu’à présent. Mais les organisateurs n’abandonnent pas pour autant

Le Paléo ne se déroulera pas comme on l’a connu jusqu’à présent. Mais les organisateurs n’abandonnent pas pour autant

AFP

Elle était attendue. La décision est tombée ce jeudi 18 février: le Paléo n’aura pas lieu sous sa forme habituelle cet été. La faute à la pandémie de coronavirus, bien sûr, et à l’incertitude qui règne toujours sur la situation pour les mois à venir. Mais, contrairement à Festi’neuch qui a annulé lundi son édition 2021, l’organisation ne renonce pas: elle travaille sur un tout autre modèle qu’elle appelle «le 45e Parallèle».

Covid-compatible, cet événement aura lieu sur la plaine de l’Asse et aura «une capacité et une taille réduites», annonce le festival, sans préciser les jauges. Sa durée sera allongée: il se déroulera du 8 juillet au 8 août 2021, soit sur cinq semaines au lieu des six à sept jours habituels. «La décision définitive se prendra en assemblée extraordinaire le 25 mars, au lendemain de nouvelles annonces qui doivent être faites par le Conseil fédéral, explique Daniel Rossellat, le directeur du Paléo. D’ici là on étudie différents scénarios qui vont tenir compte de l’évolution de la pandémie et des exigences sanitaires. On veut aussi faire un sondage auprès de nos spectateurs pour savoir quel serait leur degré d’acceptation de certaines mesures et contraintes.» Cette fin du mois de mars est le dernier délai pour passer commande pour les infrastructures, pour confirmer les contrats avec les prestataires et bien sûr avec les artistes.

«Une programmation plutôt suisse et francophone»

Que ce soit avec le plan V – deux grandes tentes de 4000 et 1500 places assises – ou le plan L comme «léger», le Paléo ne planche pas sur la venue de grosses têtes d’affiche. Il ne faut pas compter sur les Américains et le déplacement des Britanniques semble compliqué aussi, Daniel Rossellat parle donc d’«une programmation plutôt suisse et francophone». Par ailleurs, il ne devrait pas y avoir que de la musique, puisque le festival promet aussi «expériences et découvertes». Qu’est-ce? «On explore toutes les options y compris des choses inhabituelles pour le Paléo, répond son directeur. Le but est que le spectateur ait une expérience. On peut, par exemple, imaginer des terrasses avec service à table et traçabilité.» Par contre, il ne devrait a priori pas y avoir de camping cette année.

Quant aux dates, inhabituelles (du 8 juillet au 8 août), elles mordent sur le calendrier du Montreux Jazz, qui compte bien faire des concerts du 2 au 17 juillet. Là encore, le Paléo semble avoir tout prévu: les deux festivals se parlent régulièrement. «Vu les capacités et les types de spectacles qu’on a prévus et à Nyon et à Montreux, le risque de concurrence est quasi nul», assure Daniel Rossellat.

Et Céline Dion?

Enfin, si les billets ne seront pas mis en vente tant que la tenue du 45e Parallèle n’est pas certaine, les organisateurs ne craignent pas une ruée. Ils espèrent avoir du succès mais sont conscients que les contraintes pourront décourager.

Reste encore un point à éclaircir et pas des moindres: la venue de Céline Dion. La Québécoise a annoncé hier qu’elle décale sa tournée du printemps prochain à l’année 2022 mais n’a donné aucune précision sur ses concerts de l’été. Comme un spectacle dans le cadre du 45e Parallèle n’est pas envisageable, les programmateurs du Paléo sont actuellement en discussion pour un report. Les billets resteraient valables pour la nouvelle date.

Votre opinion

63 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Savoir vivre

19.02.2021, 10:41

Il meurt celui qui devient esclave de l’habitude, refaisant tous les jours le même chemin, celui qui ne change jamais de repère, ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements ou qui ne parle jamais à un inconnu, celui qui évite la passion, celui qui ne change pas de cap, celui qui ne prend pas de risque pour réaliser ses rêves, celui qui pas une fois dans sa vie n’a fui les conseils sensés. Il meurt lentement celui qui ne voyage pas, celui qui ne lit pas, celui qui n’écoute pas de musique, celui qui ne sait pas rire de lui-même...

Kat et les autres

18.02.2021, 13:33

Ce virus a vraiment du bon. Il arrive même a fermer les plaques tournantes du trafic de stups.

Inutili

18.02.2021, 13:33

Moulin à moutons et bobos tout simplement 🙄