Publié

FOOTBALL«C'est dur à encaisser»

Enorme frustration chez les joueurs du Lausanne-sport après leur défaite 1-0 à domicile face à Sion.

par
Nicolas Jacquier
Lafargue Photos Sports

La belle petite série du LS s'est interrompue au terme d'un derby romand qui a vu la lanterne rouge vaudoise ne pas réussir à reproduire les qualités que ses joueurs avaient démontré lors de leurs dernières sorties.

Ne lâchant rien, le FC Sion s'est imposé grâce à un but de Léo, inscrit dès la 7e minute. Durant les 83 minutes restantes, le LS n'a jamais su trouver la solution pour contourner le mur valaisan.

«C'est dur à encaisser. On avait pourtant largement le temps de revenir», glissait Facchinetti, amer. Ce coup d'arrêt du club de la Pontaise laisse beaucoup de frustration aux Vaudois, à l'image de celle exprimée par Jérôme Sonnerat. «C'est difficile de bien jouer face à une équipe qui refuse le jeu comme Sion l'a fait. Ils étaient tous derrière. Ils n'ont pas arrêté de balancer. Leur seule chance, c'est d'avoir marqué rapidement.»

Beau perdant, Marco Simone prenait sur lui cette défaite. «Dans ma tête, j'avais préparé mon équipe d'une autre manière, avec un autre système, mais je suis responsable de n'avoir pas opéré ces changements, expliquait le directeur sportif de la Pontaise. Paradoxalement, pour gagner ce match, il aurait fallu se défendre. Je n'ai pas osé le faire...»

Pour les Valaisans, ce premier succès à l'extérieur depuis le 31 août à Aarau représente une délivrance. «On était sous pression car l'on savait quelles auraient été les conséquences d'une défaite au classement, reconnaissait Ferati. En nous montrant solidaire, on a su apporter une bonne réponse. Maintenant rien n'est encore définitivement joué.»

Il n'empêche qu'avec 7 points d'avance à nouveau, Sion possède aujourd'hui un confortable matelas sécuritaire.

SUPER LEAGUE

Votre opinion