FOOTBALL: «C'est l'une des plus dures défaites de ma carrière»

Publié

FOOTBALL«C'est l'une des plus dures défaites de ma carrière»

Didier Tholot, entraîneur du FC Sion, était marqué suite à la déroute de son équipe (0-3) en demi-finale de Coupe face à Zurich.

par
Simon Meier
Sion
Didier Tholot l'avait mauvaise mercredi soir

Didier Tholot l'avait mauvaise mercredi soir

Keystone

Regard noir, visage fermé. Didier Tholot, après avoir vécu un match très pénible, a sans doute fait passer un sale quart d'heure à ses joueurs.

«On n'a pas mis les ingrédients qu'il fallait pour espérer passer, se désole l'entraîneur du FC Sion. On n'a pas été bons dans le jeu, on a manqué de concentration et de détermination. Je n'ai pas vu une équipe qui avait envie d'aller en finale.»

Le coach valaisan aurait pu se réfugier derrière la kyrielle d'absents qui a handicapé son équipe mercredi soir. Il n'a pas souhaité le faire: «Ce serait trouver des excuses, ceux qui étaient sur le terrain y étaient pour se qualifier.»

«Il va falloir digérer»

Ils ne l'ont pas fait, de loin pas, vite dépassés par un FC Zurich solide et efficace. Reste la Super League, avec cette 4e place à défendre dès dimanche, avec la venue de Vaduz à Tourbillon.

«Avant de penser au championnat, il va d'abord falloir digérer ça», conclut Tholot, dans une colère contenue. «Est-ce votre plus dure défaite depuis votre retour en Valais?», ose un journaliste. «Oui, c'est même l'une des plus dures de ma carrière d'entraîneur», répond Didier Tholot avant de tourner les talons. La reprise de l'entraînement pourrait être musclée, ce jeudi à Martigny...

Ton opinion