JO 2021 - Jolanda Neff: «C’est une histoire assez folle»
Actualisé

JO de TokyoJolanda Neff: «C’est une histoire assez folle»

Jolanda Neff, Sina Frei et Linda Indergand reviennent sur leur extraordinaire triplé lors de l’épreuve de VTT des Jeux olympiques de Tokyo, mardi.

par
Jérôme Reynard
(Tokyo)
Sylvain Bolt
(Tokyo)
La Suisse réalise un inédit triplé en VTT dames

Jolanda Neff, médaillée d’or

AFP

«C’est une histoire assez folle. Il va me falloir du temps pour réaliser. Ma dernière grande victoire internationale, c’était aux finales de Coupe du monde à La Bresse en 2018. Il y a eu mon accident (ndlr: les poumons perforés, une côte cassée et une rate sérieusement touchée après une chute à l’entraînement en décembre 2019), le Covid-19, puis une autre blessure il y a six semaines (ndlr: fracture de la main), alors que je revenais à mon meilleur niveau.

»Ça faisait si longtemps J’ai gagné 12 Coupes du monde avant 2018, trois fois le général, un titre de championne du monde, mais j’ai eu des moments compliqués ensuite. C’est difficile quand vous avez beaucoup gagné et que vous n’avez plus de succès. Le processus de retour est long. Il y a des doutes. J’ai eu un soutien incroyable: toute ma famille, mon petit ami, mon équipe…

»Avant d’arriver ici, je n’étais pas remontée sur mon vélo depuis ma blessure au mois de juin. Jétais juste contente de retrouver mon mountain-bike et de pouvoir faire ce que j’aime le plus au monde. Pour la course, l’objectif était de profiter un max et c’est ce que j’ai fait. J’avais un super feeling, encore plus quand il a commencé à pleuvoir. Tout a fonctionné, c’est incroyable!

»Le parcours a passablement changé par rapport aux entraînements. Ce matin, il a beaucoup plu. On a dû s’adapter, apprendre de nouvelles lignes, en une heure seulement. Mais avec l’équipe de Suisse, on a tellement investi pour préparer ces Jeux ces dernières années On a fait des entraînements techniques, avec un coach spécifique. C’est ce qui a fait la différence dans ces conditions difficiles.»

Le podium 100% suisse

Sina Frei, médaillée d’argent

AFP

«C’est incroyable! Je ne peux pas décrire ce que je ressens. Ce sont mes premiers JO et je décroche l’argent Être sur le podium avec deux Suissesses, gagner trois médailles en une course, c’est fou! Je suis tellement heureuse!

»J’y ai cru dès le départ. On a eu une super préparation avec Swiss Cycling ces dernières années et là, tout a payé. Ce sont des petits détails, mais ce matin encore, on a pris du temps pour retourner sur le parcours car il y avait eu plusieurs modifications en raison de la pluie. Toutes les nations ne l’ont pas fait. C’est peut-être ce qui a fait la différence.»

Linda Indergand, médaillée de bronze

AFP

«C’est un rêve d’enfant qui devient réalité et le fait d’être sur le podium avec Jolanda et Sina rend cela encore plus exceptionnel. Quand est-ce que j’ai commencé à y croire? Sur la ligne d’arrivée. On ne sait jamais ce qu’il peut se produire Pouvoir rouler avec Sina m’a motivée. Ça donne un avantage. On peut prendre des relais. C’est pratique pour économiser de l’énergie.»

Votre opinion