Procès Depp-Heard: «C’était de plus en plus dur de lui trouver des rôles»
Publié

Procès Depp-Heard«C’était de plus en plus dur de lui trouver des rôles»

L’ancienne agente de Johnny Depp a révélé à la cour que les addictions de l’acteur le rendaient difficilement gérable lors des tournages, avant même son divorce.

L’acteur Johnny Depp est accusé d’avoir été violent envers son ex-femme.

L’acteur Johnny Depp est accusé d’avoir été violent envers son ex-femme.

AFP

La carrière et les finances de Johnny Depp étaient déjà sur le déclin avant les accusations de violences conjugales portées par Amber Heard en 2018, ont affirmé jeudi des témoins au procès en diffamation qu’intente l’acteur contre son ex-femme qui assure avoir été punie par Hollywood pour s’être exprimée.

L’actrice Ellen Barkin, seule autre célébrité à finalement témoigner au tribunal de Fairfax, près de Washington, a pour sa part rappelé que Johnny Depp «était ivre presque tout le temps», jaloux et possessif quand ils avaient eu une liaison amoureuse dès les années 1990. Dans son témoignage pré-enregistré, elle a raconté que l’acteur avait lancé une bouteille de vin dans sa direction mais sans la viser, lors d’une dispute sur le tournage de «Las Vegas Parano» en 1997.

Une autre témoin, l’ancienne agente de Johnny Depp, a affirmé que le comédien avait été «la plus grande star du cinéma au monde» avant que «son étoile ne s’étiole» à cause de la drogue et de l’alcool, et de «son attitude non-professionnelle» à partir de 2010.

«Il arrivait constamment en retard sur pratiquement tous les films» qu’il tournait, a dit Tracey Jacobs, qui a été son agente pendant 30 ans avant d’être licenciée en octobre 2016. «Les équipes n’aiment pas attendre des heures que la vedette du film se montre et (…) cela a rendu les gens réticents à l’employer», a-t-elle expliqué dans un témoignage enregistré.

Oreillette

Selon elle, sa consommation de drogue et d’alcool le rendait aussi plus colérique et le handicapait dans son travail d’acteur. Il avait ainsi régulièrement recours à une oreillette pour que quelqu’un lui souffle ses répliques, a noté Tracey Jacobs. Elle a affirmé n’avoir jamais assisté à des actes violents de l’acteur.

L’épisode 5 de la saga «Pirates des Caraïbes», tourné en 2015 en Australie, avait été interrompu plusieurs semaines car Johnny Depp s’était sectionné un doigt lors d’une dispute avec Amber Heard qui aurait selon elle dégénéré en agression sexuelle particulièrement sordide.

Johnny Depp continuait pourtant à dépenser sans compter, a affirmé son ancien gestionnaire de fortune Joel Mandel, qui l’accompagnait depuis 1999 avant d’être également limogé en 2016. À partir de 2010, la carrière de Johnny Depp a trébuché avec «plusieurs films de suite qui n’ont pas marché», a-t-il expliqué dans son témoignage pré-enregistré.

En 2015, «il était clair qu’il y avait des problèmes d’alcool et de drogues» et «cela se traduisait par une attitude plus erratique», a-t-il expliqué, ainsi que des dépenses de plusieurs centaines de milliers de dollars chaque mois. Johnny Depp accuse Amber Heard d’avoir ruiné sa réputation et sa carrière en ayant affirmé dans une tribune publiée en 2018 par le «Washington Post» qu’elle avait subi des violences conjugales deux ans plus tôt, alors qu’ils étaient mariés, sans toutefois citer son nom.

Fausses rumeurs

Il affirme n’avoir jamais levé la main sur une femme et assure que ces allégations ont poussé les studios Disney à le priver du rôle du célèbre capitaine Jack Sparrow pour le 6e opus de «Pirates des Caraïbes» qu’il devait tourner. Mais, a souligné Tracey Jacobs, «personne ne s’était engagé à ce qu’il ait le rôle». Une productrice de Disney, Tina Newman, a confirmé n’avoir jamais discuté avec les responsables du studio d’une éventuelle mise à l’écart à cause de la tribune.

C’est Amber Heard, au contraire, qui a été mise au ban d’Hollywood après avoir dénoncé son ex-mari, a affirmé Jessica Kovacevic, l’actuelle agente de l’actrice de 36 ans. Malgré «l’énorme succès» du film «Aquaman», sorti fin 2018 et dans lequel elle partageait l’affiche avec Jason Momoa, son rôle avait été réduit pour «Aquaman 2», a-t-elle expliqué.

Elle a dénoncé les déclarations d’un avocat engagé par Johnny Depp, qui accusait Amber Heard de «fausses déclarations», et les fausses rumeurs lancées sur les réseaux sociaux qui lui ont fait perdre «d’autres opportunités de carrière».

Les débats reprendront lundi et se poursuivront jusqu’au 27 mai, après quoi les sept jurés se retireront pour délibérer. Amber Heard avait demandé le divorce en mai 2016, un an seulement après leur mariage, accusant son mari de violences conjugales. Elle avait abandonné sa plainte avant que le divorce ne soit prononcé début 2017.

(AFP)

Votre opinion

0 commentaires