Basketball – C’était la soirée des cartons offensifs en NBA

Publié

BasketballC’était la soirée des cartons offensifs en NBA

Quarante-six points pour Trae Young, 47 pour Stephen Curry et surtout 60 pour Karl-Anthony Towns (record de la saison): grosse soirée, lundi, en NBA.

Karl-Anthony Towns ici au tir devant Zach Collins lors de la 2e mi-temps à AT&T Center.

Karl-Anthony Towns ici au tir devant Zach Collins lors de la 2e mi-temps à AT&T Center.

USA TODAY Sports

À San Antonio, Karl-Anthony Towns, auteur notamment de 32 points dans le seul troisième quart-temps, s’est aussi illustré à trois points, avec un joli 7/11, rappelant qu’il n’avait pas par hasard remporté le concours de la spécialité lors du dernier All-Star Game.

Son record de points en carrière (60) – qui est aussi un record pour l’équipe – a permis aux Wolves de s’imposer 149-139 en déplacement dans le Texas, et de conserver une chance de décrocher une qualification directe pour les prochains play-off: avec 40 victoires et 30 défaites, ils pointent à l’Ouest juste derrière la sixième et dernière place offrant un billet direct pour la phase finale de fin de saison.

Big Three des Warriors de retour

Invité plus fréquent à la table des gros marqueurs, Stephen Curry a, lui, célébré son anniversaire – il a eu 34 ans lundi – en plantant 47 points avec Golden State contre Washington, pour une victoire 126-112 – son septième match à 40 points ou plus de la saison.

Toujours troisièmes à l’Ouest, à égalité avec Memphis avec un bilan de 47 victoires et 22 défaites, les Warriors ont surtout pu aligner ensemble sur le terrain Curry, Klay Thompson et Draymond Green, les trois piliers des épopées victorieuses de la dernière décennie, pour la première fois depuis… 2019.

Nouveau show de Trae Young

Troisième joueur au-dessus de 40 points lundi, le meneur d’Atlanta Trae Young, auteur de 46 points et douze passes décisives dans la victoire des siens 122-113 à domicile face à Portland. Récidiviste, Young, 23 ans, avait déjà inscrit 47 points dimanche lors d’une victoire face aux Pacers.

Aligné 28 minutes, Clint Capela a marqué 8 points et capté 16 rebonds pour un différentiel de +13. Neuvièmes à l’Est avec un bilan équilibré (34 v. – 34 d.) pour la première fois depuis le 15 décembre, les Hawks possèdent plus de quatre victoires d’avance sur Washington et devraient participer au play-in.

Les Lakers encore battus

Parmi les autres matches de la soirée, le duel très attendu entre le MVP en titre Nikola Jokic et un de ses possibles successeurs, Joel Embiid, a tourné à l’avantage du pivot de Denver.

Avec 22 points, 13 rebonds et 8 passes décisives, le Serbe a porté les siens, toujours sixièmes à l’Ouest, à la victoire 114-110 sur le parquet des Sixers. En face, Embiid a inscrit 34 points, et James Harden 24.

Deuxièmes à l’Est, juste devant Philadelphie, les Bucks de Milwaukee sont de leur côté allés remporter dans l’Utah une première victoire depuis… 2001. Le «Greek Freak» Giannis Antetokounmpo a inscrit 30 points et pris 15 rebonds.

À noter aussi, la poursuite du calvaire des Lakers de LeBron James (30 points, 9 rebonds), encore défaits, à domicile face à Toronto 114-103. Neuvièmes à l’Ouest (29 v. – 39 d.), les Angelenos ont compté jusqu’à 28 points de retard face aux Raptors.

Les résultats

Utah – Milwaukee 111 – 117

LA Lakers – Toronto 103 – 114

San Antonio – Minnesota 139 – 149

Atlanta – Portland 122 – 113

Philadelphie – Denver 110 – 114

Cleveland – LA Clippers 120 – 111 (a. p.)

Golden State – Washington 126 – 112

Sacramento – Chicago 112 – 103

Oklahoma City – Charlotte 116 – 134

(AFP)

Ton opinion