22.11.2020 à 16:07

MotocyclismeC’était le jour d’Oliveira et de KTM

Le Portugais a dominé son GP national du début à la fin. Pour un deuxième succès personnel, le troisième pour KTM cette saison en MotoGP.

von
Jean-Claude Schertenleib
Le Portugais a marché sur l’eau, ce week-end.

Le Portugais a marché sur l’eau, ce week-end.

KEYSTONE

«C’était son jour, sa semaine»: le Français Hervé Poncharal, patron du team Red Bull KTM Tech 3, était très ému au pied du podium du premier GP du Portugal à se dérouler sur le formidable circuit de Portimão, dans le sud du pays.

Miguel Oliveira, qui avait dominé les essais, qui avait signé la veille sa première pole position dans la catégorie reine, a pris la tête dès le départ pour rouler «sur un autre niveau que nous tous», dixit son premier dauphin du jour, l’Australien Jack Miller. Le pilote Ducati a eu sa revanche dans son duel final avec Franco Morbidelli, encore – et nettement – meilleur pilote Yamaha, qui a ainsi consolidé sa deuxième place au championnat du monde.

Ce GP du Portugal a été beaucoup plus compliqué pour le champion du monde Joan Mir et toute l’équipe Suzuki; Mir a été impliqué dans un contact avec Francesco Bagnaia (Ducati) dès le premier tour, avant de connaître, comme la veille, des soucis électroniques; il a fini par abandonner. Les problèmes n’ont pas épargné son équipier Alex Rins, finalement quinzième. Pour son dernier GP dans le team officiel Yamaha, Valentino Rossi termine douzième.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé