05.05.2013 à 15:47

TENNIS«C’était l’un de mes objectifs en début d’année»

Stanislas Wawrinka a remporté le tournoi de Oeiras en battant l'Espagnol David Ferrer en deux sets, 6-1 6-4, lors de la finale. C'est le quatrième succès de sa carrière sur l'ATP Tour.

Stanislas Wawrinka (ATP 16) a enfin soulevé le quatrième trophée de sa carrière sur l’ATP Tour. Le Vaudois de 28 ans a conquis le titre à Oeiras en dominant le no 4 mondial David Ferrer 6-1 6-4 en finale.

Privé de titre en simple depuis son sacre fêté sur les courts en dur de Chennai en janvier 2011, Stanislas Wawrinka triomphe pour la troisième fois sur terre battue après Umag en 2006 - où il avait bénéficié de l’abandon de Novak Djokovic en finale - et Casablanca en 2010. Il a pris dimanche au Portugal une éclatante revanche sur le revers subi en finale à Buenos Aires en février face au même David Ferrer.

Soulagement

«C’est génial d’avoir pu à nouveau conquérir un titre. C’était l’un de mes objectifs en début d’année», soulignait le Vaudois, qui n’avait plus battu l’Espagnol depuis sept ans. «Affronter le no 4 mondial constitue un vrai défi. Je suis vraiment très satisfait de mon niveau de jeu. J’étais parfaitement concentré, et lui ai rendu la tâche difficile sur mon service.»

Le champion olympique 2008 de double, qui a empoché un chèque de 74’000 euros assorti de 250 points ATP, a confirmé une nouvelle fois avoir franchi un cap depuis ce fameux 8e de finale de l’Open d’Australie perdu 12-10 au cinquième set face à Novak Djokovic. La collaboration avec le coach suédois Magnus Norman, entamée après le Masters 1000 de Monte-Carlo où il s’était hissé en quart de finale à la mi-avril, commence donc de manière fructueuse.

«Cela sera difficile de revenir dans le top 10», concédait le Vaudois, dont le meilleur classement demeure un 9e rang obtenu en juin 2008. «Mais je joue nettement mieux que l’an dernier, et continue de progresser. J’ai désormais suffisamment confiance en moi pour pouvoir battre l’un des quatre meilleurs joueurs du monde dans une finale sur terre battue.»

Une copie parfaite

Stanislas Wawrinka a fêté un succès amplement mérité face à David Ferrer, dont la ténacité et la vélocité ne sont pas les moindres qualités. Agressif tout en sachant se montrer patient, le Vaudois a rendu une copie parfaite dimanche. Il n’a ainsi lâché que 6 points sur son service - 3 dans chaque set -, ne concédant pas la moindre balle de break. Il a également trouvé une longueur de balle idéale, repoussant loin de la ligne de fond un David Ferrer souvent impuissant devant la force de frappe de son adversaire.

Le champion junior de Roland-Garros 2003 survolait même les débats dans le set initial, où il signait deux breaks. David Ferrer offrait certes une plus nette résistance dans la deuxième manche, tenant le choc jusqu’à 4-4. Mais Stanislas Wawrinka accélérait à nouveau la cadence dans le neuvième jeu, s’offrant un dernier break en poussant son adversaire à la faute sur une superbe attaque de revers armée le long de la ligne. Il concluait la partie sur un jeu blanc, armant un service gagnant après moins de 65’ de jeu.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!