Actualisé 05.02.2020 à 16:20

Cette feignasse n'a pas bougé depuis sept ans

Zoologie

En observant des salamandres des grottes, des scientifiques en ont retrouvé une exactement au même endroit que 2569 jours plus tôt.

par
lematin.ch
Aveugle avec ses yeux sous la peau, cette salamandre économise ses mouvements au maximum, sans doute pour dépenser le moins d'énergie possible.

Aveugle avec ses yeux sous la peau, cette salamandre économise ses mouvements au maximum, sans doute pour dépenser le moins d'énergie possible.

iStock

L'animal était déjà connu pour ses caractéristiques étonnantes. La proteus anguinus, ou salamandre des grottes, ou encore olm, est un amphibien cavernicole qui possède des yeux, mais ceux-ci ne fonctionnent plus. Vivant dans l'obscurité totale et sous l'eau, il n'en a pas besoin. Mesurant entre 20 et 30 cm, cette espèce est réputée pour sa longévité, certains individus ayant vécu plus de 100 ans. On savait également qu'elle était capable, si sa nourriture (des petits crustacés) se fait rare, de ralentir son métabolisme et de survivre sans manger pendant... 10 ans. Mais une équipe dirigée par le professeur Balázs, de l'Université de Budapest vient de découvrir que c'est également l'un des animaux les plus statiques au monde.

Ces scientifiques étudient depuis 2010 une colonie de ces salamandres dans une grotte de Trebinje, au sud de la Bosnie-Herzégovine. Ils étaient particulièrement intéressés par leurs déplacements, donc ils ont capturé lors de plongées des individus auxquels ils ont injecté un produit marqueur qui leur permettait de les repérer et de les différencier lors des expéditions suivantes. Et les résultats, publiés le «Journal of Zoology», sont étonnants.

Un aventurier a fait 38 mètres

Sur les 37 animaux étudiés, 10 ne se sont pas déplacés de plus de 10 mètres entre chaque observation (qui ont eu lieu chacune à plus de 100 jours d'écart), trois seulement ont fait plus de 20 mètres et le plus vigousse d'entre eux a bougé de 38 mètres en 230 jours. Mais le record est détenu par un individu qui, 2569 jours après sa première observation, soit un peu plus de sept ans, a été retrouvé exactement au même endroit!

Reproduction tous les 12 ans

Outre la capacité de l'animal à rester longtemps sans manger, cet immobilisme correspond également à l'absence de prédateurs dans cette grotte et aux habitudes sexuelles de cette espèce de salamandre des grottes puisqu'elle ne se reproduit en moyenne que tous les 12 ans. Le professeur Balázs ne veut pas conclure trop rapidement sur les avantages que représente une telle sédentarité. Il se contente de spéculer que des animaux se nourrissant et copulant si peu, vivant si longtemps, ont certainement tendance à économiser leur énergie et donc à réduire leurs mouvements au minimum.

Le scientifique encourage maintenant ses collègues à entreprendre d'autres études sur cette salamandre, déjà pour savoir si le comportement de celles de la grotte de Bosnie est un cas particulier ou peut se retrouver dans d'autres colonies. Ensuite parce que l'immobilisme de cet animal le rend particulièrement vulnérable aux moindres changement de son écosystème. Il constitue donc un bon marqueur pour constater une dégradation ou une pollution des eaux dans lequel il vit.

Michel Pralong

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!