Actualisé

SexismeCette fois, c'est la Grande-Bretagne qui veut bannir le Suisse dragueur

Avec sa vidéo, le Vaudois Julien B. est devenu mondialement connu en quelques jours seulement.

par
Fabiano Citroni
Alors qu'il se sait filmé, Julien B. pousse la tête de deux Japonaises en direction de son sexe.

Alors qu'il se sait filmé, Julien B. pousse la tête de deux Japonaises en direction de son sexe.

DR

D'abord, c'est l'Australie qui n'a pas voulu de lui. Aussitôt suivie par le Canada, le Brésil, le Japon puis l'Allemagne. Depuis samedi, Julien B. est aussi indésiré en Angleterre, où la secrétaire d'Etat à l'Intérieur, Lynne Featherstone, a dit le danger que pouvait représenter l'auteur de déclarations aussi «odieuses et sexistes».

Le Suisse a même fait la une du prestigieux journal The Guardian, après avoir défrayé la chronique mondiale pour sa vidéo donnant des conseils de drague.

Des proches témoignent

Comment un Vaudois de 26 ans a-t-il pu devenir aussi vite à la fois connu et détesté? Qui est-il vraiment et d'où vient-il? «Le Matin Dimanche» a recueilli le témoignage de gens qui l'ont connu et côtoyé en Suisse.

Destin étonnant d'un jeune homme qui ressentait le besoin d'apprendre à s'affirmer dans son rapport aux filles. Pour finir par l'apprendre visiblement un peu trop…

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L'application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Votre opinion