Nature - Cette pieuvre n’a rien à cacher
Publié

NatureCette pieuvre n’a rien à cacher

Un robot sous-marin a filmé ce magnifique céphalopode presque entièrement transparent.

par
Michel Pralong

L’élégant ballet de la pieuvre, capturé par une expédition au nord de l’Australie.

Schmidt Ocean Institute

Le robot sous-marin du Schmidt Ocean Institute, SuBastian, a filmé des merveilles lors d’une expédition de 34 jours dans les îles Phoenix, au nord de l’Australie, qui s’est terminée le 8 juillet. Et parmi celles-ci, une double rencontre avec une pieuvre de verre (Vitreledonella richardi).

Il s’agit d’une «espèce presque transparente dont les seules parties visibles sont son nerf optique, ses globes oculaires et son tube digestif» écrit l’Institut dans un communiqué. Le fait d’avoir croisé deux fois le chemin de cet animal est d’autant plus exceptionnel que les images de cette pieuvre sont très rares. Les scientifiques l’avaient surtout étudiée en observant des parties d’elle trouvée dans l’estomac de ses prédateurs.

Votre opinion