Transports: CEVA: feu vert de Berne à la collaboration avec la France

Publié

TransportsCEVA: feu vert de Berne à la collaboration avec la France

L'accord, validé par le Conseil des Etats, porte sur un petit tronçon entre la gare des Eaux-Vives et celle d'Annemasse.

Le CEVA est une ligne ferroviaire de 16 kilomètres de long.

Le CEVA est une ligne ferroviaire de 16 kilomètres de long.

Archives, Keystone

La France et la Suisse vont collaborer pour l'exploitation de la future ligne entre la gare genevoise de Cornavin et celle française d'Annemasse (CEVA). Après le National, le Conseil des Etats a accepté jeudi par 34 voix sans opposition la convention passée avec Paris.

L'accord porte sur les deux kilomètres entre la gare des Eaux-Vives et celle d'Annemasse. La Suisse versera 15,7 millions d'euros pour mettre sur pied un système CFF d'électrification sur une ligne réservée aux trains helvétiques. Du côté de l'Hexagone, les frais s'élèvent à 234 millions d'euros.

En partie sur le territoire français

Cette décision est très importante pour la réalisation d'un réseau de RER dans la région franco-valdo-genevoise, a souligné la ministre des Transports Doris Leuthard. La voie supplémentaire en gare d'Annemasse déchargera la gare de Cornarvin.

Le CEVA est une ligne ferroviaire de 16 kilomètres de long, dont deux kilomètres sur territoire français. Elle bénéficiera de six trains par heure, sept jours sur sept.

Ce raccordement coûtera 1,95 milliard de francs. La participation helvétique s'élèvera à près de 1,6 milliard. Les 55% seront à la charge de la Confédération, le Canton de Genève payant le reste.

(ats)

Ton opinion