Publié

ChapeauChampion des prédictions

Des frigos à la climatisation en passant par les photos numériques en couleurs, en 1900 John Elfreth Watkins avait su prévoir le futur avec une précision terrifiante.

par
Sandra Imsand

«Ce qui pourrait arriver dans les 100 prochaines années». C'est sous ce titre que l'ingénieur américain John Elfreth Watkins avait fait paraître un article dans le Standard Evening Post en 1900. Cent douze ans plus tard, le journal américain a ressorti ce papier de ses archives. Et là, surprise: beaucoup des prédictions du scientifique se sont avérées exactes. Partiellement, ou totalement.

«Ces prédictions peuvent paraître étranges, voire impossible. Pourtant, elles émanent des esprits les plus brillants et conservateurs des Etats-Unis, avait prévenu l'ingénieur en ouverture de son article, publié en décembre 1900. Je suis allé consulter les hommes les plus intelligents des grandes institutions scientifiques de notre pays et je leur ai demandé ce qui aura changé dans un siècle. J'ai fidèlement retranscrit leurs opinions.» C'est dire si même l'auteur de l'article doute de la véracité de ce qu'il couche sur papier. Et pourtant en 2012, beaucoup de ces prédictions qui pouvaient paraître farfelues font partie intégrante de notre quotidien.

Ainsi, l'article annonce l'arrivée de la télévision en direct: «L'homme pourra voir le monde entier. Les événements seront visibles immédiatement sur des écrans grâce à des caméras connectées partout sur la planète». Mais aussi celui de l'appareil numérique qui envoie des photos instantanément aux quatre coins du globe. Le téléphone portable largement répandu est également exact: «Nous pourrons appeler la Chine aussi facilement qu'une communication locale.» La climatisation disponible grâce à des «robinets d'air chaud et froid, qui permettront de réguler la température d'une maison comme on règle la température d'un bain» ainsi que le fait de pouvoir disposer tout au long de l'année des produits cultivés à l'autre bout du monde font aussi partie de notre vie.

Par contre, il y a certaines des prédictions qui sont complètement fausses, comme par exemple la disparition des lettres C, Q, X, devenues «inutiles», l'éradication totale des moustiques, mouches et cafards ou encore la taille des fraises: grosses comme des pommes.

Ton opinion