26.04.2017 à 09:35

FootballChangement de cap pour Jean-Yves Aymon

L'actuel adjoint de Fabio Celestini va prendre la succession de Pablo Iglesias à la direction technique de l'ACVF.

von
Tim Guillemin
Jean-Yves Aymon, fin connaisseur du football vaudois, s'avance vers un nouveau défi.

Jean-Yves Aymon, fin connaisseur du football vaudois, s'avance vers un nouveau défi.

Keystone

Pablo Iglesias ayant décidé d'aller entraîner l'équipe nationale des M20, le genre de poste qui ne se refuse pas, l'Assocation cantonale vaudoise de football devait se trouver un nouveau chef technique dès le 1er août prochain.

Le président Gérard Vontobel et son équipe ont contacté plusieurs personnes et leur choix s'est finalement porté sur celui qu'ils ont jugé le meilleur: Jean-Yves Aymon. L'homme n'est évidemment pas un inconnu: ancien joueur renommé dans le canton, que ce soit en LNB ou en 1re ligue avec Echallens, Vevey et Stade-Lausanne-Ouchy, il connaît parfaitement le football vaudois.

Il va devoir quitter le LS cet été

Après avoir entraîné plusieurs équipes du Team Vaud, il est devenu l'assistant de Fabio Celestini au Lausanne-Sport. Travailleur de l'ombre, apprécié des joueurs, il est également instructeur ASF. Autant de qualités qui ont séduit l'ACVF. Mais encore fallait-il convaincre ce compétiteur de quitter le monde du football professionnel, ce qui a été fait ces derniers jours. Chef technique de l'ACVF est en effet un travail à plein temps, ce qui impliquait donc pour Jean-Yves Aymon de laisser, sans doute avec une pointe de regret, le poste d'entraîneur-adjoint du LS.

Le binôme qu'il forme avec Fabio Celestini fonctionne en effet très bien. Les deux hommes ont du caractère, mais sont assez complémentaires, et l'adjoint est assez malin pour savoir quand et comment s'effacer lorsque la situation l'exige. Travailler au quotidien avec Fabio Celestini est enrichissant sur beaucoup de plans, notamment technique et tactique, mais aussi très exigeant. Et cela, Jean-Yves Aymon l'avait parfaitement assimilé et intégré. Il sera difficile à remplacer au LS, mais désormais, c'est l'ACVF qui va profiter de son entregent et de ses compétences. L'idéal serait évidemment de s'en aller cet été avec le maintien du club de la Pontaise dans la poche.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!