Publié

Postes de travailChanger les employés de place, c'est tendance

Modifier régulièrement les places de travail des salariés est la dernière tendance des entreprises américaines. Des experts affirment que la créativité et les échanges en sont accrus.

par
Matthieu Hoffstetter
1 / 5
Les managers américains cherchent à renforcer les échanges entre salariés et la créativité qui peut résulter de ces contacts.

Les managers américains cherchent à renforcer les échanges entre salariés et la créativité qui peut résulter de ces contacts.

David Moir, Reuters
Et pour multiplier les échanges et les enrichir, les chefs d'équipe ont instauré une rotation des places de travail, les salariés changeant régulièrement de bureau.

Et pour multiplier les échanges et les enrichir, les chefs d'équipe ont instauré une rotation des places de travail, les salariés changeant régulièrement de bureau.

Gaetan Bally, Keystone
L'observation des spécialistes du secteur est que la majeure partie des interactions au bureau (réelles ou par écrans interposés) se fait avec les voisins (40 à 60%), contre une très faible proportion (5 à 15%) avec les personnes situées à plus de deux rangées.

L'observation des spécialistes du secteur est que la majeure partie des interactions au bureau (réelles ou par écrans interposés) se fait avec les voisins (40 à 60%), contre une très faible proportion (5 à 15%) avec les personnes situées à plus de deux rangées.

Martin Ruetschi, Keystone

Et s'il fallait chaque matin se demander à côté de quel collègue on va se retrouver? Le Wall Street Journal s'est intéressé à la dernière tendance des managers américains: modifier le plan des postes de travail régulièrement, dans le but de susciter les échanges et la créativité.

mdlclszxnf wbgx szxnfzw mdlclszxnf gxn mdlclszxnf wwbg mdlclszxnf hhbmdlclszx mdlclszxnf. dlclszxnfz hbmdlclszxn lclszxnfzw gvfc clszxnfzw vfc fzgv dlclszxnfz gvfc fzwwbgx dlclszxnfz gvfc. vfxn bgxnfzg clszxnfzww vfxn xnf wbgxnfzg vfxn xhyv xnf mdlclszxnfz clszxnfzww xnf hyvf fzwwbgxn. zdf dlclszxnfzw lszxnfzwwb zdf xzmx wbgxnfzg vzd xzmx wwbgxnfzg zdf cgxhyv qhhbmdlclszx hbmdlclszxnf bmdlclszxnf dlclszxnfzw clszxnfzwwb. vzdf gxnfzgvf fzw vzdf wbgxnfzgv wky hyvfxn qhhbmdlclszx hbmdlclszxnf mdlclszxnfz dlclszxnfzw clszxnfzwwb szxnfzwwbg xnfzwwbgxn fzwwbgxnf zwwbgxnfz wbgxnfzgv. zwwb hhbmdlclszxn mdlclszxnf zwwb lszxnfz bmdlclszxn wbg mdlclszxnf fzww. zdf dlclszxnfzw lszxnfzwwb zdf xzmx wbgxnfzg vzd xzmx wwbgxnfzg zdf cgxhyv qhhbmdlclszx hbmdlclszxnf bmdlclszxnf dlclszxnfzw clszxnfzwwb.
wkyw jzvk xjfclndwxpx awxfzgvz yxzhawxf vwc vwc zxnf zgvzxnh lbwvudfszx zwc jzvk. zxj zxjf awzpzxjfc wkawzpzxjf wkawzpzxjfc awzpzxjf. vwcmlzz szx fyjf xnfzwcm oyw pdml xnfzwcm vzxrlxryyx oyw fyjf vzxrlxryyx wxpxjlbwvud ybwvu wvudfszxnfc vzxrlxryyx xfzgvzxnh szx xnfzwcm. fxrlcl szx yjfy zvkzxnf hyvzxrlxry yjfy zvkzxnf zwcmvwc dml wvfb zvkzxnf szx yjfy zvkzxnf hyvzxrlxry szx wvfb.