Publié

JuraChantier stoppé pour cause de pollution

Des matériaux dangereux pour la santé ont été découverts sous une route à Miécourt.

Archives/Photo d'illustration, Keystone

Des travaux de réfection de la chaussée à Miécourt, dans le canton du Jura, ont révélé la présence d'une importante pollution du sol. Les mesures de protection mises en oeuvre et les analyses effectuées permettent toutefois d'exclure tout risque pour la population. Le chantier est suspendu.

Les ouvriers ont été alertés par l'odeur du bitume qui se dégageait des matériaux d'excavation. Les analyses ont démontré la présence d'hydrocarbures aromatiques polycliniques (HAP) en concentration importante, a indiqué mardi le canton du Jura. Ces substances sont fréquemment présentes dans les revêtements routiers antérieurs à 1970.

A Miécourt toutefois, les HAP ne se trouvaient pas uniquement dans le revêtement de la route mais également, de façon inexpliquée, dans son coffre de fondation composé de graviers sableux. Comme ces matériaux toxiques peuvent être absorbés par contact cutané, par ingestion ou par inhalation, le chantier a été fermé.

Les analyses ont démontré qu'il n'y avait en l'état aucun risque de pollution de l'air. Le chantier ne présente ainsi pas de danger pour la population, ont assuré les services de l'Etat. Des analyses sont en cours pour choisir la meilleure façon d'évacuer ces matériaux pollués.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!