Sueurs froides - Chaos à cause de billets «plus valables» dès vendredi
Actualisé

Sueurs froidesChaos à cause de billets «plus valables» dès vendredi

Des guichets de banque sont pris d’assaut à cause d’un malentendu.

par
Renaud Michiels
Tous ces billets conservent leur valeur mais on ne pourra plus les utiliser pour des payements dès demain, sauf auprès des CFF ou de la Poste.

Tous ces billets conservent leur valeur mais on ne pourra plus les utiliser pour des payements dès demain, sauf auprès des CFF ou de la Poste.

BNS

En Suisse, rapporte «Blick», certains ont couru aujourd’hui à leur banque avec leurs économies constituées d’anciens billets pour les échanger. Credit Suisse comme UBS ont confirmé avoir constaté une importante hausse de ce genre de demande et le quotidien alémanique parle même de «chaos» à certains guichets du pays.

Pourquoi? À cause d’une communication qui a manifestement parfois été mal comprise. Mercredi, la Banque nationale suisse (BNS) a en effet annoncé que les billets dits de la huitième série «ne peuvent plus être utilisés à des fins de paiement» dès le 30 avril, soit ce vendredi. Émis entre 1995 et 1998, les billets de cette série sont facilement reconnaissables: ce sont ceux qui mettaient en valeur des personnalités, à l’image du Corbusier (10 francs), de Sophie Taeuber-Arp (50 fr.), de Giacometti (100 fr.) ou de Ramuz (200 fr.).

Valeur conservée

Le hic c’est que certains en ont manifestement déduit que tous ces billets n’avaient plus aucune valeur dès le 30 avril, ce qui n’est pas du tout le cas. À partir de cette date on ne peut plus payer avec ces billets, sauf aux guichets de La Poste et des CFF, où ils resteront admis. Mais ils conservent toute leur valeur.

Ces billets pourront en effet toujours être échangés à la BNS, à Berne comme à Zurich, ainsi qu’auprès de certaines adresses de banques cantonales, par exemple à Fribourg, Sion et Genève. Ou même envoyés par courrier (avec une assurance). Et aucune limite de temps n’est fixée.

Bref, pas de panique: un «vieux» billet de 1000 francs de cette série vaut toujours 1000 francs et c’est pareil pour toutes les coupures. La BNS a cependant manifestement eu vent des incompréhensions et des afflux de personnes aux guichets, remarque encore «Blick», car elle a publié ce jeudi un petit guide sur l’échange de ces billets.

Votre opinion