Actualisé

Vendée GlobeCharlie Dalin n’est plus qu’à 57 km de l’arrivée

Le skipper d’«Apivia» devrait couper la ligne d’arrivée du Vendée Globe aux Sables-d’Olonne vers 19 heures 30 ce mercredi. Mais Boris Herrmann, voire Yannick Bestaven, pourraient le priver de victoire grâce à leurs compensations horaires.

Charlie Dalin, sur «Apivia», devrait franchir la ligne d’arrivée en premier. Pas sûr cependant qu’il soit déclaré vainqueur…

Charlie Dalin, sur «Apivia», devrait franchir la ligne d’arrivée en premier. Pas sûr cependant qu’il soit déclaré vainqueur…

AFP

Le skipper Charlie Dalin pointe toujours en tête de la flotte du Vendée Globe, ce mercredi en début de soirée, alors qu’il lui reste environ 57 km à parcourir (30 milles nautiques) pour boucler son tour du monde en solitaire.

Dalin («Apivia») navigue avec une avance de 60 milles (110 km) sur Louis Burton («Bureau Vallée 2») et de 108 milles (198 km) sur l’Allemand Boris Herrmann («Seaexplorer-Yacht Club de Monaco»).

Dalin est attendu aux Sables-d’Olonne vers 19 heures 30, suivi de Burton et Herrmann dans la nuit.

Si Dalin franchit la ligne en première position, il ne sera pas forcément déclaré vainqueur, puisque deux skippers du top 5 de la flotte, Herrmann (6 heures) et Yannick Bestaven («Maître Coq IV», 10 h 15), auront des compensations horaires pour avoir participé au secours d’un concurrent naufragé, Kevin Escoffier, le 30 novembre dernier. Bestaven, qui navigue 183 milles derrière Dalin, est attendu aux Sables-d’Olonne jeudi matin.

Bestaven fait donc figure de vainqueur potentiel, devant Herrmann et Dalin.

Dalin, qui participe à son tout premier Vendée Globe, a été en tête de flotte durant plus de 60% de la course. Le marin normand de 36 ans a perdu du terrain mi-décembre après une importante avarie, mais a repris la main après le passage du cap Horn.

Burton, lui, a connu de multiples déboires; il s’est même mis au mouillage pendant presque 48 heures pour monter au mât. Le skipper de Saint-Malo a fait une incroyable remontée de l’Atlantique pour se retrouver aux avant-postes.

Alan Roura toujours seizième

Loin de l’effervescence de la tête de course, soit près de 3200 milles derrière le leader, Alan Roura sur «La Fabrique» occupe toujours la seizième position, alors qu’il approche de la ligne de l’Équateur. Il compte 130 milles de retard sur le quinzième, Arnaud Boissières, et 70 milles d’avance sur son poursuivant immédiat, le Japonais Kojiro Shiraishi.

Cliquez ici pour retrouver le classement et la cartographie actualisés du Vendée Globe 2020-2021.

(SportCenter/AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!