Coronavirus: Chat testé positif pour la première fois en Suisse
Publié

CoronavirusChat testé positif pour la première fois en Suisse

L’Université de Zurich a testé un chat positif au Covid-19. Il vivait au contact d’une personne également testée positive. Mais rien n’indique que les chats ou les chiens présentent un risque d’infection.

Le chat testé positif a été examiné dans le cadre d’un projet de recherche (photo d’illustration).

Le chat testé positif a été examiné dans le cadre d’un projet de recherche (photo d’illustration).

KEYSTONE

Pour la première fois, un chat a été testé positif au coronavirus au laboratoire vétérinaire de la faculté Vetsuisse de l’Université de Zurich. Mais les chats, comme les chiens, ne jouent «très probablement» aucun rôle dans la propagation du virus.

Rien n’indique que ces animaux domestiques présentent un risque d’infection pour l’être humain, a communiqué l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) jeudi. Dans le cas du coronavirus, la transmission interhumaine est «décisive».

Le chat testé positif au Covid-19 vivait au contact d’une personne également testée positive, d’après l’OSAV. Il a été examiné dans le cadre d’un projet de recherche. Des cas isolés similaires ont été signalés à travers le monde.

Le risque que des animaux de compagnie soient contaminés par le coronavirus est considéré comme minime, mais pas à exclure, écrit l’OSAV. Il n’est normalement pas nécessaire de dépister les chats.

L’office recommande toutefois que les personnes infectées respectent les règles d’hygiène avec leurs chats, comme éviter tout contact étroit, se laver régulièrement les mains ou nettoyer souvent la gamelle et la couche de l’animal. Il souligne aussi qu’il est expressément déconseillé de désinfecter les animaux ou de leur mettre un masque, «pour le bien-être animal».

(ATS/NXP)

Votre opinion