Publié

vénézuélaChavez blague, rit et gouverne, assure un ministre

Hugo Chavez plaisante et donne ses instructions, a déclaré lundi l'un de ses proches. Il s'est voulu rassurant sur l'état de santé du président socialiste vénézuélien qui n'a plus été vu en public depuis six semaines.

Une photo de Hugo Chavez, datée de 2006.

Une photo de Hugo Chavez, datée de 2006.

AFP

Hugo Chavez se trouve toujours hospitalisé à La Havane. Il a été opéré pour la quatrième fois le 11 décembre d'une tumeur cancéreuse dans la région pelvienne. Le dernier communiqué du gouvernement il y a huit jours signalait une évolution favorable de la santé du chef de l'Etat malgré un état fragile après une infection respiratoire.

«Camarades, je sors d'une réunion avec notre commandant-président, Hugo Chavez», a déclaré le nouveau ministre des Affaires étrangères Elias Jaua dans un tweet envoyé de la capitale cubaine. «Nous avons échangé des blagues et ri.»

Hugo Chavez a pris des décisions concernant la participation du Venezuela au prochain sommet latino-américain au Chili, a ajouté Elias Jaua. Plusieurs autres responsables du gouvernement se sont déjà rendus au chevet du président à La Havane.

Les opposants restent sceptiques. Ils demandent pourquoi Hugo Chavez ne peut pas s'exprimer devant la nation s'il est vrai qu'il peut discuter avec ses ministres.

Nombreuses rumeurs

Le vice-président Nicolas Maduro gère les affaires courantes en attendant le retour de Chavez, qu'il a promis prochainement. D'après certaines rumeurs, parmi les nombreuses circulant à Caracas, un hôpital militaire de la capitale s'apprêterait à accueillir le chef de l'Etat.

Si Chavez devait être déclaré dans l'incapacité d'exercer ses fonctions, un président par intérim devrait être nommé. Une élection devrait alors se tenir dans un délai de trente jours.

(ats)

Votre opinion