Football: Chelsea écrase l’AC Milan, Haaland trop costaud

Publié

FootballChelsea écrase l’AC Milan, Haaland trop costaud

Les Anglais ont le sourire, au soir de la troisième journée de Champions League. Les Blues ont vaincu Milan 3-0 et Manchester City s’est fait plaisir face au FC Copenhague (5-0).

par
Robin Carrel
Il s’en est fallu de peu pour que Mason Mount participe à la fête.

Il s’en est fallu de peu pour que Mason Mount participe à la fête.

AFP

La greffe Graham Potter semble en train de prendre chez les Blues. Les Londoniens ont réussi une performance de référence, mercredi dans le groupe E, et se sont remis en position favorable pour espérer une qualification en 8es de finale de la compétition. Ils ont doublé Milan au classement et n’ont plus qu’une longueur de retard sur Salzbourg, le surprenant leader toujours invaincu (vainqueur du Dinamo Zagreb 1-0 en début de soirée, grâce à Noah Okafor).

Les Blues ont dû s’y reprendre à plusieurs fois pour réussir à ouvrir le score, après les échecs de Mount (5e) et de Silva (22e). C’est finalement le Français Fofana qui a poussé au bon endroit le ballon, après un long cafouillage dans la surface, à la 24e minute. Ensuite, malgré quelques sueurs froides, Chelsea a assuré le coup et Aubameyang a enfilé le 2-0 en renard des surfaces (56e). Son premier but en «Champions» depuis près de cinq ans. James a fini le travail en force (62e).

Énorme Haaland

Un peu plus au nord-est, toujours en Angleterre et dans la poule G, Erling Haaland a une fois encore affolé les statistiques. Le colosse norvégien a, d’un doublé (7e et 33e), lancé Manchester City vers un succès facile contre le FC Copenhague (5-0). Le Norvégien a ensuite laissé le devant de la scène et les Citizens ont quasiment poinçonné leur ticket pour les 8es de finale sur un «csc» de Khocholava (39e), un penalty de Mahrez (54e) et un plat du pied d’Álvarez (76e).

Dans ce groupe, le Borussia Dortmund a aussi fait un pas vers la qualification en allant s’imposer sur la pelouse d’un triste FC Séville (1-4). Les Allemands ont pu compter sur leur capitaine Bellingham (19 ans), auteur d’un but et d’une passe décisive. L’Anglais a marqué lors des trois premiers matches en C1 cette saison. Aucun milieu de terrain n’y était parvenu avant ses 20 ans.

La Juve enfin

Dans la poule H, la presse française annonçait que le PSG allait passer son premier vrai test de la saison, lors de son déplacement à Benfica. Eh bien celui-ci n’a pas été franchement réussi (1-1). Messi n’a certes eu besoin que d’un peu plus de vingt minutes pour débloquer le compteur des Français, d’une jolie frappe enroulée. Mais ce sont bel et bien les Portugais qui ont été les plus dangereux. Ils ont été récompensés peu avant la pause sur un but contre son camp de Danilo. Neymar a frappé le haut de la barre sur un retourné à la 49e.

Dans ce groupe, la Juventus s’est remise à l’endroit après deux défaites d’entrée de compétition. Pour ce faire, il a fallu se montrer un peu patient pour battre le Maccabi Haïfa (3-1). Rabiot (35e et 83e) a permis aux siens de souffler. Il a été imité par un Vlahovic revanchard (50e) et jusqu’ici peu en réussite.

La poule F est quasiment dans la poche du Real Madrid, chiche vainqueur du Shakhtar Donetsk (2-1). Rodrygo (13e) et Vinicius (28e) avaient assuré les trois points avant la demi-heure, et c’est, paraît-il, le plus important.

Ton opinion