Football - Chelsea retarde le sacre de Manchester City

Actualisé

FootballChelsea retarde le sacre de Manchester City

À trois semaines de leur finale de Ligue des champions, Chelsea a momentanément privé Manchester City d'un septième titre en Premier League (2-1).

Pep Guardiola et ses joueurs ne sont pas encore champions.

Pep Guardiola et ses joueurs ne sont pas encore champions.

AFP

Comme lors de la demi-finale de la Cup mi avril (1-0), Thomas Tuchel et les siens ont encore fait chuter City et pris un petit ascendant psychologique avant la finale de Ligue des champions du 29 mai. Un succès qui permet aussi à Chelsea de s'emparer de la troisième place du championnat aux dépens de Leicester.

L'équipe de Pep Guardiola, qui possède 13 points d'avance en tête du classement, va désormais guetter un faux pas de son dauphin et grand rival Manchester United, qui débute une série de trois matches en une semaine par un déplacement à Aston Villa, dimanche. Les Citizens ne rejouent eux que vendredi contre Newcastle.

Quatre jours après avoir écarté le PSG en demi-finale de Ligue des champions, c'est une équipe de City très remaniée, avec rien de moins que 9 changements, qui s'est présentée à l'Etihad Stadium face à son futur adversaire en finale de la Ligue des champions.

Seul le gardien Ederson et le défenseur Ruben Dias ont échappé à la rotation mise en place par Guardiola. Thomas Tuchel avait lui procédé à cinq modifications par rapport à la demi-finale victorieuse contre le Real Madrid.

Agüero rate un penalty

Après un but refusé à Chelsea pour un hors-jeu de Timo Werner (32e), le match s'est véritablement emballé juste avant la pause avec l'ouverture du score de Raheem Sterling qui a profité d'une intervention manquée d'Andreas Christensen (1-0, 44e).

Dans la foulée, City a obtenu un penalty. Mais Sergio Agüero, l'homme qui avait inscrit le but du titre pour les Sky Blues en 2012, a manqué complètement sa panenka face à Edouard Mendy.

Comme lors de la demi-finale de Cup remportée par Chelsea le 17 avril, Hakim Ziyech est venu contrarier les projets mancuniens. Le Marocain a égalisé grâce à une demi-volée (1-1, 63e).

Werner a cru donner l'avantage aux Blues, mais a une nouvelle fois été signalé hors-jeu (79e), tout comme Callum Hudson-Odoi (81e). C'est finalement Marcos Alonso, servi par Werner, qui a offert la victoire sur le fil aux Blues (90+2).

Tottenham dévisse, Liverpool se replace

En début d’après-midi, Tottenham a fortement compromis ses chances de qualification pour la Ligue des champions en s'inclinant à Leeds (1-3). Sixièmes avec 56 points, les Londoniens comptent 7 longueurs de retard sur Leicester (4e) et devront miser sur un incroyable concours de circonstances pour atteindre leur objectif.

Leeds confirme de son côté son aisance face aux meilleurs: aucune défaite sur ses cinq derniers matches contre Chelsea, Manchester City, Liverpool, Manchester United et Tottenham, depuis deux mois.

La formation de Marcelo Bielsa a ouvert le score dans le premier quart d'heure par Stuart Dallas (13e), malgré un premier arrêt d'Hugo Lloris. Les Spurs ont égalisé contre le cours du jeu par Heung-Min Son (25e). Dans une première période où un tiers de leurs passes ont été ratées, ils ont de nouveau cédé juste avant la pause, à la suite d'un nouveau beau mouvement collectif de Leeds conclu par Patrick Bamford (42e). Malgré une meilleure seconde période, les joueurs de l'entraîneur intérimaire Ryan Mason ont perdu espoir en fin de match (Rodrigo, 3-1, 84e).

Du côté de Leeds, Gaetano Berardi est resté cloué sur le banc, une fois de plus. Depuis qu’il est revenu d’une longue blessure, début mars, le défenseur tessinois n’est pas apparu une seule fois avec l’équipe première.

Dans l’autre match de l’après-midi, Crystal Palace s’est imposé sur la pelouse de Sheffield (2-0), lanterne rouge.

En soirée, Liverpool s'est imposé 2-0 face à Southampton grâce à Sadio Mané et Thiago Alcantara, ce qui lui permet de garder un petit espoir de qualification pour la prochaine Ligue des champions. Les Reds, qui ont un un match en retard à jouer jeudi chez Manchester United, sont sixièmes à six points de la quatrième place. Les deux Suisses présents sur la feuille de match, Xherdan Shaqiri (Liverpool) et Alexandre Jankewitz (Southampton), ont assisté à la rencontre depuis le banc de touche.

(AFP)

Ton opinion